Accueil / Actualités / En Thaïlande, un concours de médecine connait une tricherie hors du commun

En Thaïlande, un concours de médecine connait une tricherie hors du commun

Le concours de médecine organisé en Thaïlande bénéficie d’une renommée beaucoup plus importante que celle observée en France. Les étudiants sont nombreux à s’inscrire, mais certains ont eu la mauvaise idée de mettre au point une importante tricherie.

Peu de place pour le concours d’entrée à la faculté de médecine

En France, les études de médecine demandent un sacrifice de neuf années qui seront extrêmement difficiles. Très peu d’étudiants réussissent à passer la barre de la première année qui s’avère être la plus complexe. Lorsque toutes les étapes sont comblées, le diplôme d’État de docteur en médecine est délivré après la soutenance dédiée à une thèse d’exercice. Aujourd’hui, la formation est totalement différente de cette observée au 18e siècle. À cette époque, il fallait simplement passer par la faculté des arts pour accéder aux études.

En Thaïlande, 3 étudiants ont dépensé 20 000 euros

Au départ, la médecine s’articulait autour de la théorie, mais il aura fallu attendre 1750 pour que les premières épreuves pratiques voient le jour. Dans cette affaire identifiée en Thaïlande, les étudiants mis en cause étaient au stade de la théorie puisqu’ils tentaient d’accéder à l’école de médecine. Le concours d’entrée rencontre un succès sans précédent puisque tous les étudiants veulent pratiquement obtenir un tel statut. Certains voulaient donc absolument être au rendez-vous, ils ont donc assuré leurs arrières avec une triche hors du commun.

Deux appareils high-tech pour tricher au concours de médecine

Les trois étudiants ont tout de même déboursé près de 20 000 euros pour participer à cette technique. Comme le mentionne le recteur de l’Université Rangsit sur son compte Facebook avec photos à l’appui, les mis en cause ont dans un premier temps utilisé des lunettes capables de photographier les documents du concours de médecine. Ils ont ensuite pu les envoyer à des complices à l’extérieur grâce à des SmartWatchs. Après avoir rassemblé toutes les bonnes réponses, les acolytes pouvaient envoyer leurs découvertes. Toutefois, leur stratagème a été identifié, l’épreuve a donc été annulée.

Une Smartwatch, Pixabay – fancycrave1

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Squelette

Ostéoporose : sous-diagnostiquée, celle maladie est dangereuse

En Europe, l’ostéoporose touche près de 21 millions de femmes de plus de 50 ans …

Réagissez !