Accueil / Actualités / Cancer du cerveau : non, les Smartphones n’ont pas contribué

Cancer du cerveau : non, les Smartphones n’ont pas contribué

Par rapport au cancer du cerveau, les Smartphones et les téléphones mobiles classiques ne sont pas la cause d’une recrudescence du nombre de détections. Cette étude a été menée grâce au rassemblement des données de trois décennies.

Les tumeurs cérébrales touchent aussi les enfants

Le cancer du cerveau est au cœur de plusieurs actualités, l’une d’entre elles est bouleversante. Un enfant âgé de 3 ans est la cible de cette terrible maladie. Sa maman a décidé de sortir du silence en se confiant sur son blog sur lequel, elle partage les difficultés du quotidien. Alors que les professionnels de santé pensaient que le garçonnet allait trouver la mort vers ses six mois, il a réussi à se battre pour déjouer les plans de la maladie. Ses journées sont toutefois très difficiles puisqu’il est aveugle, il n’a pas la capacité de communiquer et il ne peut pas se nourrir seul.

Depuis 30 ans, les mobiles n’ont pas augmenté les cancers du cerveau

Sa mère demande à ce que son enfant trouve enfin la paix alors que les neuf derniers mois ont été extrêmement complexes puisque le petit garçon a subi une chimiothérapie. Cette maman voudrait donc que son fils puisse mourir tranquillement. Le cancer du cerveau est l’un des plus complexes à soigner, mais, au vu des données rassemblées ces trois dernières décennies, le Smartphone ou le téléphone mobile classique n’a pas favorisé une telle recrudescence.

Une amélioration du diagnostic explique cette hausse

Les experts de l’université de Sydney ont partagé leurs conclusions dans The International Journal of Cancer Epidemiology. Ils révèlent que le Smartphone n’est pas à l’origine d’une telle augmentation, ce serait davantage à cause d’une multiplication du dépistage. Comme les techniques ont été améliorées, les diagnostics sont plus faciles et surtout beaucoup plus nombreux. De plus, l’augmentation du nombre de tumeurs cérébrales a été identifiée avant l’émergence de ces appareils.

Le Smartphone, Pixabay – Unsplash

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !