immatriculer une voiture allemande en france
Actualités Automobile

Comment immatriculer une voiture allemande en France ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à acheter une voiture en Allemagne plutôt qu’en France. Si vous vivez à proximité de la frontière par exemple, ce peut être l’occasion de réaliser une bonne affaire en faisant l’achat d’un véhicule qui ne serait pas neuf. Autrement, sachez que les prix sont parfois plus intéressants en Allemagne qu’en France, notamment en ce qui concerne les véhicules qui sont construits de l’autre côté de la frontière. Toutefois, il faut savoir que des démarches précises doivent être réalisées à la suite de votre achat afin que vous puissiez faire immatriculer votre véhicule et rouler de façon légale en France.

Obtenir une immatriculation provisoire pour rapatrier le véhicule en France

Il est important de savoir comment immatriculer une voiture allemande en France avant d’acheter un véhicule à l’étranger car les démarches à accomplir sont parfois multiples.

A compter du moment où une voiture allemande est vendue à destination d’un pays étranger, elle est supprimée du registre des immatriculations. Cela n’est pas un cas unique, d’autres pays procèdent de la même façon, comme la Belgique, la Suisse, l’Espagne ou encore l’Italie. Ainsi, vous devrez rendre les plaques d’immatriculation au service des immatriculations allemand. Pour pouvoir rouler avec votre nouvelle voiture, il sera donc nécessaire de réaliser une demande d’immatriculation provisoire en France ou encore de faire l’acquisition de plaques de transit.

Légalement, vous disposez d’un mois à compter de la date d’achat du véhicule pour réaliser une demande d’immatriculation officielle en France, ensuite, vous vous exposez à une amende de 135 euros si vous êtes verbalisé.

Quels sont les documents à fournir pour une immatriculation officielle ?

Différents documents doivent être fournis au service des immatriculations dans le but d’obtenir une carte grise en bonne et due forme.

Ainsi, il faudra produire le certificat d’immatriculation allemand, un document transmis par le vendeur, qui est l’équivalent de la carte grise. Un certificat de conformité européen doit également être ajouté au dossier, ce document devant être demandé au constructeur dans le cas où le vendeur ne l’aurait pas en sa possession. Il ne faudra pas oublier de demander un quitus fiscal au Centre des Impôts dont vous dépendez.

La voiture que vous souhaitez faire immatriculer doit disposer d’un contrôle technique datant de moins de six mois, à partir du moment où elle a été construite il y a plus de quatre ans.

Enfin, vous devrez être en mesure de fournir une copie de votre permis de conduire, qui doit être valide, et une attestation d’assurance de votre véhicule.

Quel est le coût d’immatriculation d’une voiture allemande en France ?

Différents critères doivent être pris en considération pour déterminer le coût lié à l’immatriculation d’une voiture qui aurait été achetée en Allemagne. Ainsi, il faudra prendre note de la date de la première immatriculation du véhicule ainsi que de sa nature. Le type de carburant utilisé sera également pris en compte, de même que le taux d’émission de CO2. Le nombre de chevaux fiscaux va également être pris en compte, de même que le département de résidence du propriétaire du véhicule.

A l’aise dans l’écriture, je partage avec plaisir divers articles. J’ai de nombreuses compétences que ce soit dans la rédaction, le design, le SEO… Appliquée et rigoureuse, je vérifie toujours mes sources.