Accueil / Automobile / Diesel : une toxicité avérée pour le foie et les poumons

Diesel : une toxicité avérée pour le foie et les poumons

Le diesel est de nouveau sur la sellette pour notre santé. Il affecterait les poumons et le foie, car les émissions ont une toxicité à ne pas négliger.

Pot d'échappement
Pot d’échappement

Une étude vient de mettre en évidence que les particules fines du diesel seraient toxiques pour les poumons, une révélation qui n’est plus à démontrer, mais il serait aussi responsable de la mauvaise santé de notre foie. La France a subi ces derniers temps des pics de pollution, l’étude réalisée devrait être en harmonie avec tous ceux qui sont contre le diesel. Des scientifiques viennent d’annoncer dans « Plos One » que les particules dégagées par le diesel affecteraient la fonction hépatique, pour arriver à de tels résultats ils auraient travaillé sur des cellules de foie en culture, ils les auraient confrontés à des particules de diesel, les mêmes que celles qu’un individu peut inhaler dans un milieu pollué. La bile dans le foie a pour fonction d’éliminer les substances néfastes, tout le système permet à l’organisme de se débarrasser des déchets et avec les particules fines du diesel cela serait complètement différent, elles perturberaient les circuits de régulation.

 

Les désagréments du diesel sur la santé

Les travaux sont encore pour l’instant au début, mais ils pourraient si les expérimentations futures s’avèrent concluantes que les particules de diesel agiraient comme des perturbateurs endocriniens, elles empêcheraient l’élimination des médicaments et favoriseraient certaines maladies chroniques. Les chercheurs vont poursuivre leurs recherches. Le diesel est déjà décrié pour la santé de nos poumons entraînant de l’asthme et des cancers, il pourrait jouer le rôle de perturbateur neurologique comme l’autisme, être responsable du faible poids des nouveau-nés.

Le diesel devrait être banni de Paris d’ici 2020

Les particules fines de diesel mesurent 2,5 micromètres, elles sont 30 fois plus petites qu’un cheveu et elles sont responsables des pics de pollution. Le maire de Paris souhaite interdire d’ici 2020, la circulation des véhicules diesel dans la capitale. Les répercussions de de la pollution sur la santé sont réelles, des symptômes à long terme ne sont pas négligés. La France vient de commander 300 bus diesel par le syndicat des transports d’Ile de France, une affaire à suivre.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Voiture

Habitacle de la voiture : les bactéries sont plus nombreuses que dans les WC

Les bactéries sont invisibles à l’œil nu alors que ce sont des êtres vivants. Elles peuvent …

Réagissez !