Actualités Automobile

Google Car : la petite voiture arrive sur les routes

La Google Car ne roulera plus de manière privée pour des tests, car elle célèbre en grande pompe son arrivée sur les routes.

Google Car
Google Car

La Google Car a déjà impressionné pour le faible nombre d’accidents au vu du kilométrage parcouru. La petite voiture autonome a donc obtenu son ticket pour une prochaine étape qui s’annonce passionnante. Depuis sa présentation l’année dernière, cette automobile au look attractif a fait sensation et ses performances sont une nouvelle fois saluées. Si jusqu’à maintenant les Google Car étaient surtout affiliées au réseau Maps de Google, une nouvelle référence a vu le jour et elle a la particularité d’être autonome.

Une nouvelle grande étape pour la Google Car

La société à l’origine du projet s’est contentée des pistes d’essais, mais désormais la Google Car a envie de grandeur avec une arrivée sur les routes normales de la Californie. La prochaine étape se déroulera avec des conducteurs qui auront à leur disposition toutes les commandes nécessaires s’ils doivent reprendre le contrôle. Cet habitacle sera donc quelque peu différent des modèles originaux qui sont dépourvus de pédales ou encore de volant. La firme de Mountain View souhaite toutefois jouer la carte de la prudence et de la sécurité dans le but de regarder les prouesses de la petite voiture autonome aux côtés des références classiques.

La Google Car annonce son arrivée sur les routes classiques

Les Américains auront peut-être l’occasion de croiser lors de leur péripétie une Google Car, car l’entreprise a déjà planifié son arrivée à Mountain View. Sur son site Internet, Google précise que le lancement sera effectif dès cet été, mais aucune date n’a été dévoilée. Il sera toutefois assez difficile de ne pas la reconnaitre au vu de son design. Lors des tests, la firme a soulevé un véritable débat en révélant qu’un véhicule sans conducteur avait moins d’accidents qu’un automobiliste. De ce fait, les problèmes de sécurité routière seraient dus au comportement et les machines seraient donc plus fiables et moins dangereuses.

J'ai l'occasion de travailler avec plusieurs sites d'actualités, j'ai donc une vraie connaissance des médias, mais je partage aussi des articles dans divers domaines comme la mode, la maison, l'insolite ne me fait pas peur et j'essaye d'offrir une petite pointe d'humour lorsque cela est possible.