LOADING

Type to search

Tags:

Motard : à 73 ans, il roulait sans permis depuis 4 décennies

2 années ago
Share

Un motard dans l’Hérault a été arrêté alors qu’il effectuait un excès de vitesse. Les gendarmes qui ont constaté ce dernier ont pu aussi découvrir que l’homme de 73 ans n’avait pas de permis de conduire.

Motard

Motard / Crédit Photo : Pixabay – HS61

Le tribunal correctionnel devrait convoquer ce septuagénaire qui roulait dans l’illégalité. En effet, en étant aux commandes d’une voiture ou d’une moto, le permis de conduire est une nécessité. Sans ce document, il est impossible d’avoir un contrôle technique à jour ni d’assurer l’appareil. L’assurance est primordiale, car en cas d’accident, elle viendra couvrir les frais dans certains cas de figure. Avec un défaut de permis de conduire, les réparations ainsi que les dommages occasionnés seront à la charge du conducteur.

Depuis 40 ans, le motard de l’Hérault était en infraction

Dans l’Hérault, les gendarmes ont pu découvrir que ce n’était pas la première fois que le septuagénaire était contrôlé alors qu’il n’avait pas de permis de conduire. Il avait une bonne étoile, car une erreur administrative était en sa faveur. En effet, il était mentionné que cet homme de 73 ans possédait le permis A, mais en réalité, il ne l’avait jamais détenu et cela depuis 40 ans. Par conséquent, ce motard roulait sans ce fameux document depuis l’âge 33 ans. Cette longue péripétie a donc pris fin sur la RD 51 où il avait effectué un excès de vitesse.

À Béziers, les gendarmes constatent qu’il n’avait pas le permis de conduire

Les gendarmes l’ont démasqué et ils avaient aussi constaté que la plaque d’immatriculation du motard n’était pas conforme. Lorsqu’il a été convoqué par la gendarmerie, il avait cette fois mis en place une plaque d’immatriculation conforme, mais le permis de conduire était encore aux abonnés absents. Le parquet de Béziers a décidé de le poursuivre selon le Parisien et les conséquences peuvent s’avérer importantes, car le défaut de permis entraîne un an d’emprisonnement et une amende de 15 000 euros.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *