code de la route
Actualités Automobile

Passer le code en candidat libre

Désormais, il n’est plus obligatoire de fréquenter une auto-école classique pour préparer et passer les épreuves en vue d’une obtention de permis de conduire. Vous pouvez effectivement choisir l’option « candidat libre » qui est une alternative comportant divers avantages. Cette solution est avant tout plus économique par rapport à une formation traditionnelle. Vous pouvez organiser votre apprentissage en fonction de vos disponibilités et vos souhaits. De plus, vous avez à votre disposition différents outils pédagogiques pour assimiler le Code de la route qui est l’épreuve la plus redoutée de la majorité des candidats. Voici quelques informations qui pourront vous être utiles pour réussir les épreuves théoriques en candidat libre. 

1. S’inscrire à l’examen du Code de la Route en candidat libre

L’ETG (Épreuve Théorique Générale) ou épreuve du code de la route est l’étape initiale pour être titulaire d’un permis de conduire. Depuis la promulgation d’une loi en 2016, il est permis à tout candidat de passer son code en ligne. De plus, les démarches d’inscriptions ont été facilitées afin de permettre à chacun de s’y retrouver. 

Pour concourir à l’épreuve théorique, il faut que vous disposiez d’une référence NEPH ou Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé. Celui-ci sera par la suite votre numéro de permis de conduire. Pour l’obtenir, vous devez vous connecter sur la plateforme en ligne de l’ANTS ou Agence Nationale des Titres Sécurisés. Si vous ne disposez pas encore d’un identifiant, vous devez passer par la création d’un compte sur le site. 

L’activation de votre compte nécessite de fournir quelques documents comme une pièce d’identité, un certificat de résidence ainsi qu’une photo d’identité. Si vous avez moins de 25 ans, vous devez produire un certificat de participation à la JDC. Pour les étrangers, la présentation d’un titre de séjour et d’un document attestant sa présence sur le territoire français depuis au moins 6 mois est obligatoire. 

Il faut noter que ces pièces doivent être envoyées à l’ANTS en version numérique.

Sachez que les auto-écoles nouvelle génération se chargent de vous inscrire en préfecture, d’obtenir votre numéro de candidat NPEH et de vous fournir un accès à des cours en ligne, des questions d’entraînement et des examens blancs.

2. Comment passer son Code de la Route en candidat libre ?

Pour passer l’ETG en candidat libre, il existe quelques conditions que vous devez respecter. Au moment de passer les épreuves théoriques, il est obligatoire que vous ayez au moins 17 ans. 

Durant les épreuves, chaque candidat quel que soit son statut doit répondre à 40 questions. La marge de mauvaises réponses acceptée est de 5 fautes. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est judicieux de bien préparer l’épreuve en apprenant le Code de la route et en faisant des révisions. Comme vous êtes un candidat libre, vous pouvez vous orienter vers les cours de code en ligne. Cette méthode d’apprentissage est de plus en plus adoptée par la plupart des candidats au permis de conduire. En effet, elle comporte divers avantages non négligeables. Cette solution permet une assimilation plus rapide puisque vous pouvez avoir accès aux cours depuis votre smartphone ou votre ordinateur qui sont les matériels les plus utilisés au quotidien depuis quelques années. Ensuite, grâce à la mobilité des supports d’apprentissage, vous pouvez lire vos cours ou faire vos révisions dès que votre emploi du temps vous le permet, et cela de n’importe où. Par ailleurs, cette alternative facilite l’accès aux examens blancs et aux tests de Code de la route en ligne. 

Depuis la démocratisation du passage à l’épreuve du Code la Route, suite à la promulgation de la Loi Macron en 2016, chaque candidat a le droit de choisir le centre où il veut passer son examen théorique. Grâce à cette réforme, vous pouvez vous inscrire auprès d’un centre agréé par l’État. Vous avez le choix entre la Poste, SGS, Code’nGo, Point code et DEKRA. Cette disposition a été prise afin d’écourter les délais d’attente pour avoir une date d’examen. 

3. Le coût du Code

code de la route

L’un des blocages rencontrés par les personnes souhaitant passer les épreuves du Code la Route est le coût élevé engendré par ces dernières. Le fait de passer l’ETG en candidat libre permet aux candidats de réaliser une économie importante. 

Outre le fait que l’inscription à l’épreuve théorique est de 30 euros, la demande du numéro NEPH ne comporte aucun frais. De plus, la préparation du code en ligne est moins coûteuse que l’apprentissage au niveau d’une auto-école. En effet, vous n’avez pas à payer les frais administratifs ainsi que l’encadrement offert par ces types d’établissements. 

4. L’examen du Code de la Route

Pour le jour de l’examen, vous devez arriver à l’heure au centre d’examen indiqué sur votre convocation. En plus de cette dernière, vous devez vous munir d’une pièce d’identité. Il faut noter que les conditions et le déroulement de l’épreuve restent les mêmes pour tous les candidats. L’épreuve se déroule sur une journée seulement. 

Vous devez compter 48 heures maximum pour avoir les résultats de votre examen. Encore une fois, vous pouvez l’obtenir en ligne en visitant la plateforme en ligne du centre d’examen que vous avez choisi. Si vous avez réussi votre examen du Code de la route, vous avez 5 ans pour passer votre examen de conduite. 

Comme pour l’épreuve théorique, vous pouvez passer cette épreuve pratique en candidat libre. Il suffit que vous respectiez toutes les conditions nécessaires. 

A l’aise dans l’écriture, je partage avec plaisir divers articles. J’ai de nombreuses compétences que ce soit dans la rédaction, le design, le SEO… Appliquée et rigoureuse, je vérifie toujours mes sources.