Accueil / Automobile / QI : conduire plus de 2 heures a un impact négatif

QI : conduire plus de 2 heures a un impact négatif

En ces périodes de vacances, les automobilistes accumulent les heures de conduite parfois même au détriment de leur santé, de leur vigilance. Afin d’arriver plus vite sur les lieux car les jours sont comptés, ils oublient les pauses pourtant salutaires à un repos réparateur. Une nouvelle étude menée à l’université de Leicester au Royaume-Uni vient de révéler qu’en plus d’être stressant, fatiguant, les heures de conduite réduiraient le QI d’une personne.

Une personne en voiture

L’arrivée des voitures autonomes prévues pour 2020 vont-elles avoir comme effet de mieux protéger nos neurones ?

Personne ne sait vraiment ce qu’est l’intelligence pourtant le quotient intellectuel nous renseigne sur le développement de nos capacités dans ce domaine. Les premiers tests de QI ont été élaborés en 1906 par le Français Albert Binet pour le ministère de l’éducation nationale, le but était de détecter les enfants en échec scolaire. Les tests se sont améliorés au fil des années. Le quotient intellectuel est compris entre 0 et 200. En France, la moyenne se situe autour de 100, les surdoués ont un QI supérieur à 140. Albert Einstein avait un quotient intellectuel de 160. Il varie très peu tout au long de la vie, vous obtiendrez le même à 20 comme à 40 ans, pourtant la fatigue, le stress, la maladie peuvent le faire baisser.

Il est important de prendre conscience que le quotient intellectuel peut être interprété de différentes façons, il ne renseigne en aucun cas sur les capacités telles la créativité, l’imagination

Cette nouvelle étude britannique nous révèle que passer plus de deux heures au volant par jour aurait une influence négative sur notre intelligence. On savait déjà que trop conduire pouvait mener à une situation de stress, de fatigue mais désormais, c’est notre matière grise qui serait impactée. Le cerveau est en effet au point mort lorsque l’on conduit, il n’est pas sollicité. Les scientifiques ont soumis plus de 500.000 personnes de 37 à 73 ans à différents tests de QI, le résultat est sans appel, la conduite provoque une fatigue ce qui explique en partie que notre cerveau est moins réactif. Lors de vos prochains départs, optez pour le train, l’avion, le bateau, les transports en bus, l’occasion de lire un bon livre, c’est une manière de vous enrichir intellectuellement.

Une personne en voiture, Pixabay – Unsplash

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Voiture électrique

Une solution au problème de stockage énergétique avec les voitures électriques intelligentes

Une technologie électrique intelligente promet de résoudre les risques de pénuries liées aux aléas d’un …

Réagissez !