Accueil / Automobile / Radars : 64 % des conducteurs français partagent leur colère

Radars : 64 % des conducteurs français partagent leur colère

Les radars en France ont une très mauvaise réputation et à l’approche des premiers départs en vacances, les conducteurs partagent leur colère.

Radars
[/media-credit] Radars
Les radars sont apparus sur les routes françaises il y a plus de 12 ans et depuis ils sont à l’origine d’un changement radical des comportements des conducteurs. Comme les mesures sont de plus en plus nombreuses, les automobilistes gardent les pieds sur le frein et réduisent ainsi leur vitesse dans certaines zones. Au premier abord, les radars permettent de limiter les accidents dans les lieux considérés comme dangereux ou pour réduire la vitesse sur les autoroutes. Toutefois, les conducteurs n’ont pas cette image pour les radars selon les résultats d’une étude.

Les radars présents pour remplir les caisses du gouvernement

RTL et Autoplus ont collaboré pour l’enquête menée par Harris Interactive. Cette dernière révèle que 64 % des Français estiment que les radars automatiques sont installés uniquement pour prendre de l’argent aux conducteurs. Il faut noter que ces appareils sont qualifiés de « pompes à fric », car l’argent rassemblé par l’État est assez considérable. En effet, en 2012 soit 10 ans après l’installation des premiers radars, les caisses de l’État ont reçu 700 millions d’euros. Ce montant est plus important que celui référencé un an auparavant puisque l’État avait obtenu 539 millions d’euros en 2011.

Les radars mobiles sont également critiqués

L’investissement dédié à l’installation des radars sur les routes de France a donc été bénéfique puisque le coût est estimé à 200 millions d’euros. Ce système a donc été rapidement rentable et les radars continuent de s’implanter. Il y a actuellement plus de 2000 radars présents sur le territoire. Tous les Français n’ont toutefois pas une image négative puisque 35.5 % estiment qu’ils permettent de réduire le nombre d’accidents. À l’approche des vacances, la vigilance sera donc de mise sur les routes, car les radars mobiles seront également présents. Les Français sont 53.1 % à avoir une image négative de ce nouveau concept.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Voiture

Habitacle de la voiture : les bactéries sont plus nombreuses que dans les WC

Les bactéries sont invisibles à l’œil nu alors que ce sont des êtres vivants. Elles peuvent …

2 commentaires

  1. Alors que la vitesse inadaptée constitue la troisième cause de mortalité sur les routes, loin derrière l’alcool et la somnolence, pourquoi l’État s’entête-t-il à « criminaliser » les petits excès de vitesse et continu de construire des ronds-points et d’autres aménagements inutiles ? Réponse (à faire connaître) : « La politique de Sécurité-Spectacle des radars, ronds-points et ralentisseurs ». Étude gratuite sur « meslivres2. com » à cette adresse http://astouric.icioula.org/

  2. Livre (gratuit), « La politique de Sécurité-Spectacle des radars, ronds-points et ralentisseurs », à cette adresse http://astouric.icioula.org/

Réagissez !