Accueil / Automobile / Stress au volant : cela devient un problème de société

Stress au volant : cela devient un problème de société

Les citadins sont confrontés de plus en plus au stress au volant. Celui des automobilistes devient un véritable problème de société, la circulation est très difficile dans les grandes agglomérations, prendre sa voiture et se rendre à son travail est pour certains un acte difficile à supporter au vu des embouteillages nombreux qu’ils rencontrent tout au long de la journée.

Conduire
Conduire / Crédit Photo : Pixabay – Unsplash

Une enquête menée par l’association « Prévention routière et la société Tom-Tom » dévoile aujourd’hui que 27% des conducteurs seraient stressés au moment de prendre leur voiture. Cette information arrive à la veille des vacances de la Toussaint. Les automobilistes les plus angoissés seraient les plus jeunes, ceux qui ont obtenu le permis de conduire récemment, les parents et tous ceux qui résident dans les très grandes villes. Parmi celles qui demeurent les plus stressantes pour les conducteurs seraient Nice, Marseille, Strasbourg, Paris, Toulouse et Bordeaux. Le directeur des études à la prévention routière estimerait que 59% des conducteurs stressés rouleraient environ une demi-heure à une heure par jour.

Les causes de ce stress observé au volant

Qu’est-ce qui provoque cette situation de stress ? Les bouchons, les automobilistes qui ne respectent pas le code de la route, les vélos, les scooters, les piétons, les bus, les couloirs des taxis, tout cela déclenchent chez la plupart des conducteurs des incivilités très importantes et la plupart des automobilistes ont également peur d’arriver en retard, ce qui provoque du stress supplémentaire.

Comment réduire le stress au moment de conduire ?

Le stress au volant peut être responsable de comportements à risque, la colère, la fatigue sont des facteurs aggravants, le conducteur perd sa concentration et il peut se laisser aller à des infractions routières dangereuses, 41% avouent rouler trop près de la voiture qui se trouve devant, 14% changent de voie à maintes reprises et 16% utilise les téléphones portables. Pour réduire le stress, les automobilistes peuvent se diriger vers le GPS avec des informations sur le trafic routier en réel, les boites à vitesse automatique, le covoiturage et choisir de prendre sa voiture à des heures ou la circulation est plus fluide, bien sûr quand cela reste possible. Cette étude a été réalisée par « OpinionWay » auprès de 1007 conducteurs.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Voiture

Habitacle de la voiture : les bactéries sont plus nombreuses que dans les WC

Les bactéries sont invisibles à l’œil nu alors que ce sont des êtres vivants. Elles peuvent …

Un seul commentaire

  1. Les déplacements quotidiens pour se rendre du domicile au lieu de travail peuvent représenter une source importante de stress.Les trajets vers et dans les centres urbains sont les plus stressants, par rapport aux zones moins congestionnées. L’un des éléments très intéressants porte sur les passagers : en fait, ils ont tendance à ressentir encore plus d’anxiété que les conducteurs dans la mesure où leur sentiment de contrôle est plus faible, ce qui cause davantage de stress. Pour connaitre les bons moyens de se détresser en voiture, cette page en parle:http://detente-en-voiture.confort-domicile.com/

Réagissez !