Accueil / Automobile / UberPop ferme : Heetch, son concurrent ne veut pas se plier

UberPop ferme : Heetch, son concurrent ne veut pas se plier

UberPop a décidé de tirer sa révérence au vu des protestations, mais Heetch, son concurrent principal ne prendra pas la même voie. Il a déjà fait connaitre son intention de résister face à ce déferlement de haine.

Heetch
Heetch / Crédit Photo : Facebook

En France, les taxis ne sont pas très aimés, les tarifs sont élevés et certains usent de quelques astuces pour alourdir les factures. Par conséquent, lorsque UberPop a débarqué dans certaines villes, le succès a été immédiat à l’image de celui référencé en Grande-Bretagne. Ce concept assez simple a donc donné des idées à d’autres structures dont Heetch qui propose à n’importe quel conducteur de devenir un chauffeur sous la bannière Heetch. Malgré le concept de concurrence illégale aux taxis, le directeur de ce service ne se pliera pas à l’interdiction.

Heetch n’a pas l’intention de mettre la clé sous la porte

Le fonctionnement de Heetch est pratiquement semblable à celui d’UberPop, car les utilisateurs peuvent s’ils le souhaitent obtenir les services d’un particulier pour aller d’un point A à B. Cela leur permet de gagner éventuellement un peu d’argent. Toutes les candidatures ne sont pas acceptées, car le conducteur doit se soumettre aux critères de sélection et bénéficier d’un processus de formation. De ce fait, la guerre des taxis ne semble pas terminée, car Heetch a déjà fait connaitre son intention de résister face à ce déferlement de haine et de violence.

Heetch se veut différent d’UberPop en fonctionnant la nuit

Teddy Pellerin qui est le patron du service Heetch, l’un des concurrents d’UberPop qui propose tout de même UberX en France a partagé son avis dans un entretien accordé au Parisien. Il estime que les deux services ne sont pas identiques, il y a selon lui « une confusion, un amalgame ». En effet, alors qu’UberPop fonctionne toute la journée, Heetch est utilisé uniquement la nuit et le service est surtout destiné à des jeunes de 18/25 ans. Ces derniers n’ont pas à leur disposition des taxis ou des transports en commun.

Heetch propose ainsi un concept leur permettant de garder cette mobilité au cours de la nuit. De plus, si la relation client/conducteur est similaire, le concept financier est différent, car l’utilisateur n’est pas contraint de payer, il donne ce qu’il souhaite.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Voiture

Habitacle de la voiture : les bactéries sont plus nombreuses que dans les WC

Les bactéries sont invisibles à l’œil nu alors que ce sont des êtres vivants. Elles peuvent …

Réagissez !