LOADING

Type to search

UberPop : la fin de l’aventure validée par le Conseil constitutionnel

2 années ago
Share

UberPop a souvent été décrié et le service est désormais persona non grata sur le sol français. Les manifestations houleuses avec les taxis sont encore dans les mémoires et quelques semaines plus tard, le Conseil constitutionnel a rendu sa décision.

Uber

Uber / Crédit Photo : Capture YouTube

Depuis le mois de juillet dernier, UberPop était considéré comme interdit en France à cause d’une concurrence déloyale face aux taxis. Ces derniers sont onéreux et peu aimables selon de nombreux témoignages qui regorgent sur Internet et qui étaient en faveur de ce service de voiture avec chauffeur. Toutefois, le Conseil constitutionnel a partagé sa décision qui est donc en défaveur d’UberPop.

Le Conseil constitutionnel en France dit non à UberPop

Pour rappel, la France a été bouleversée à maintes reprises par des manifestations avec les taxis. Ces derniers ont semé le chaos dans les rues de la capitale et Courtney Love devrait s’en souvenir encore assez longtemps. L’ex-compagne de Kurt Cobain était en déplacement dans la capitale française lorsque son chauffeur d’UberPop a été pris à part par les conducteurs de taxis. Rapidement, relayés sur Twitter, ses messages ont fait le tour du globe. Aujourd’hui, la situation est apaisée, car Uberpop est définitivement interdit en France. Le concept était critiqué, car les chauffeurs étaient des particuliers qui n’étaient pas soumis aux mêmes contraintes administratives que les taxis.

UberPop s’arrête, mais Uber a plus d’un tour dans son sac

UberPop est terminé, mais Uber semble posséder plus d’un tour dans son sac. En effet, les chauffeurs ont l’occasion de suivre une formation professionnelle, ce qui supprime ainsi le volet du particulier aux commandes d’une voiture de la société. En parallèle, il continue de faire de la publicité pour ses autres services comme UberPool qui se focalise sur le covoiturage qui rencontre un réel succès en France. Même si le Conseil constitutionnel ne s’est pas rangé du côté de ce service, l’entreprise américaine semble avoir rebondi avec brio.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *