Accueil / Automobile / Vieux pneus en pétrole : un pari incroyable, mais réalisable

Vieux pneus en pétrole : un pari incroyable, mais réalisable

Des vieux pneus transformés en pétrole, cela représenterait une réelle avancée pour le secteur du recyclage, ils pourraient être utilisés comme carburant.

Pneus
Pneus

Les vieux pneus ont déjà la possibilité d’être transformés puisque le secteur du recyclage tente de leur donner une seconde vie, mais c’est sans doute la première fois que la fabrication du pétrole est envisagée. Il faut savoir qu’ils sont conçus avec de l’acier, du textile et cela forme une gomme en caoutchouc. En fonction de l’utilisation qui est impactée par la pression, la vitesse ou encore le kilométrage effectué par le véhicule, la durée de vie est plus ou moins courte. De ce fait, il y aurait près de 300 milliards de pneus produits par an.

Des vieux pneus utilisés pour obtenir du carburant

Pour cette transformation en pétrole, il y a donc de la matière et ce pari fou a été entrepris par une société franco-allemande selon une information des Dernières Nouvelles d’Alsace. C’est l’entreprise Pyrum Innovations qui souhaite offrir cette seconde vie et elle envisage de commercialiser son mode opératoire prochainement. Pour obtenir du pétrole, les pneus subissent une violente transformation, car ils sont chauffés à plus de 700 degrés. Après plusieurs étapes, dont celle du raffinage, la société serait en mesure de produire du pétrole qui serait à nouveau utilisé pour les véhicules.

Du pétrole raffiné grâce à de vieux pneus

Les vieux pneus ne permettraient pas d’obtenir de nouveaux pneus, mais du carburant. Une grande partie partirait dans les réservoirs de diesel et la moitié de cette quantité serait utilisée pour l’essence. Il faut savoir que le recyclage des pneus est possible et les fabricants doivent reprendre les anciens lorsque de nouvelles références sont installées. Ils partent ainsi à l’étape du rechapage qui permet d’optimiser la réutilisation et c’est le cas pour les modèles de poids lourds. Lorsque cela n’est pas possible, ils sont transformés en sols amortissant pour les airs de jeux, en soutien de bâche, en support de voie ferrée comme le précise Futura Sciences et désormais en pétrole.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Voiture

Habitacle de la voiture : les bactéries sont plus nombreuses que dans les WC

Les bactéries sont invisibles à l’œil nu alors que ce sont des êtres vivants. Elles peuvent …

3 commentaires

  1. vous êtes sûr que de l’acier et du textile ça fait de la gomme?

    Et que 300 milliard de pneu sont commercialisés par an? même si chaque être humain (y compris les bébé) avaient une voiture ça ferait que 7 milliards *4 pneus.. 28 milliards de pneu! pas 300 milliards.

    Martin

  2. 300 milliards de pneus commercialisés par an… 500 par habitant sur terre. Fichtre !
    ça sent le journaliste qui recoupe ses infos ça… lol

    La production mondiale de pneus dépasse 3,1 millions par jour, soit environ 1,2 milliard de pneus par an et plus de 38 pneus par seconde ! Cela représente un marché d’environ 130 milliards d’euros.

  3. Quel charabia ! « ils sont conçus avec de l’acier, du textile et cela forme une gomme en caoutchouc » (sic !). « En fonction de l’utilisation qui est impactée par la pression, la vitesse ou encore le kilométrage effectué par le véhicule » (re-sic !). Apprenez à écrire en français et surtout à faire simple…

Réagissez !