LOADING

Type to search

Voiture Google Car : elle s’apprête à arpenter les rues californiennes

4 années ago
Share

La voiture Google Car ne dépassera pas les 40 km/h, mais certains seront heureux d’apprendre que les véritables tests vont commencer.

Google Car

Google Car

La voiture Google Car devrait être une révolution pour le monde de l’automobile en 2015. En effet, la firme de Mountain View qui a dynamisé son moteur de recherche pour les fêtes de Noël a fait un grand pas. Ce véhicule est atypique, car il a la possibilité de se démarquer grandement de ceux qu’il est possible de voir dans les rues. En effet, la voiture sera dépourvue de pédale d’accélération, il n’y aura donc pas de frein et encore moins de volant.

La Google Car s’apprête à vivre un autre chapitre

La Google Car est donc une voiture qui se débrouillera toute seule pour transporter les passagers d’un point A à un point B et cela grâce à un logiciel accompagné par des capteurs. Cette fin d’année est donc marquée par une grande avancée dans ce projet, car la firme de Mountain View a annoncé que le prototype était désormais fonctionnel. Aucune information supplémentaire n’a été transmise pour cette voiture sans conducteur et autonome, mais il y a tout de même du nouveau. En effet, la Google Car ne sera plus contrainte d’effectuer seulement des tours de piste.

La Google Car pourrait arpenter les routes en 2015

La voiture de Mountain View aura l’occasion d’arpenter les routes de la Californie en 2015 si les autorités donnent cette autorisation à la Google Car. Cette dernière sera donc guidée par cette caméra visible dans le gyrophare qui pourra filmer à 360 degrés et se repérer ainsi sur les routes. Ce véhicule change donc totalement le visage du monde de l’automobile comme ont pu le faire certains appareils comme le Smartphone par exemple. En parallèle, il faudra s’habituer à monter dans un véhicule où les passagers n’auront rien à faire. L’absence d’un conducteur pourrait donc s’avérer être stressante, mais la limitation à 40 km/h devrait rassurer les plus sceptiques.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *