Train de la SNCF

La SNCF tente des modifications avec des billets de train chez le buraliste

Afin de séduire davantage la clientèle, le patron de la SNCF a fait toute une série d’annonces qui vont concerner directement les voyageurs. L’un des objectifs principaux de l’entreprise est de favoriser l’accès aux Français au réseau ferroviaire. Les buralistes de quatre régions vont désormais vendre des billets de train pour les TER à partir du mois de juin prochain.

Une expérimentation chez la SNCF

Dans le Journal du Dimanche, le PDG de la SNCF Guillaume Pepy veut dès le mois de juin tenter cette expérience de vente de billets de train dans les bureaux de tabac afin d’agir principalement pour les 5% des clients qui ne disposent pas près de chez eux d’un point de vente. En France, plus de 95% ont accès à une gare. Malgré la fermeture progressive des boutiques SNCF un peu partout dans le pays et pour couvrir le territoire le mieux possible, le PDG de la SNCF avait déjà mentionné en février dernier la possibilité que les buralistes puissent vendre des billets pour les TER. Il veut ainsi avec cette mesure phare améliorer le rapport entre les clients et la société et apaiser le mécontentement des certains voyageurs.

Une meilleure accessibilité pour les Français

Avant son départ de la SNCF en décembre prochain, Guillaume Pépy veut apporter à cette entreprise une meilleure accessibilité et redonner confiance aux clients. Cela passe notamment par la vente de billets via les bureaux de tabac. Cette expérience devrait mise en place dans quatre départements français. Dès le 1er juillet, le numéro d’appel 3635 accessible de 7 à 22 heures permettant d’acheter un billet expédié par la Poste deviendra un numéro non surtaxé. En ce qui concerne la fermeture des petites lignes, aucun plan de ce type n’est prévu. Il a voulu même insister que certaines ont d’ailleurs été rouvertes et d’autres, rénovées. Le PDG de la SNCF a voulu rappeler également que depuis cinq mois, la ponctualité des TER n’a jamais été aussi bonne.

Des heures gratuites pour les trottinettes

Guillaume Pepy donne rendez-vous à tous les voyageurs au prochain black friday le 29 novembre prochain. Un nouveau programme de fidélité sera mis en place. Les kilomètres parcourus en train donneront lieu à des heures gratuites de trottinette ou de voiture électrique, des précisions faites dans le Journal du Dimanche. Des innovations sont également prévues sur l’application SNCF. Les utilisateurs de train pourront désormais avoir accès au VTC, à l’autoportage, au covoiturage. À ce sujet, la société veut travailler avec Renault pour une solution d’auto partage de voiture électrique en gare. La SNCF s’engage dans une stratégie de mobilité accrue propre afin de protéger l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *