Accueil / Actualités / Accidents de la vie courante : les seniors sont très concernés

Accidents de la vie courante : les seniors sont très concernés

Lorsque l’on pense accident de la vie courante, la première chose qui nous vient à l’esprit concerne les enfants qui sont les plus vulnérables, mais ce ne sont pas les premières victimes en réalité. Deux tiers de ces accidents concernent les seniors, ces risques sont sous estimés des Français, d’où la nécessité de prévenir l’entourage et les seniors sur ces situations dangereuses afin d’abaisser les chiffres. Sans action spécifique, il est à craindre que cette situation n’évolue guère du fait du vieillissement de la population. 

Senior

Les accidents de la vie courante sont très fréquents chez les personnes âgées, voire meurtriers

Chaque année, plus de onze millions de Français sont victimes d’accidents de la vie courante, plus de 21.000 personnes en meurent. Le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire publié en ce début de semaine démontre que la mortalité entre 2000 et 2012 n’a que très peu baissé alors que de nombreux accidents pourraient être évités. Les dernières données montrent que la plupart de ces accidents arrivent à la maison, à l’école, sur les aires de loisirs, de sport. En 2012, les deux tiers de ces accidents ont concerné les plus de 75 ans, c’est en effet la tranche d’âge la plus touchée. Les moins de 15 ans sont aussi impactés avec plus de 221 décès en 2012, ce qui représente plus de quatre décès par semaine. L’institut de veille sanitaire tient à rappeler la disparité par rapport aux régions dans ce domaine, les Franciliens seraient plus prudent à contrario, les Bretons, les habitants du nord de la France seraient plus enclin aux risques.

Les accidents au domicile sont les plus fréquents

Chutes, intoxications par médicament, alcool, brûlures… A partir de 75 ans, plus de 69% des décès surviennent par suffocation après l’ingestion d’un aliment qui a bloqué les voies respiratoires, pour les moins de 25 ans, la noyade reste la première cause de mortalité. Pour tous ces accidents de la vie courante, la population masculine est la plus touchée. Ces accidents sont plus nombreux que ceux de la route. Ce dernier rapport souligne la nécessité de mettre en place des campagnes d’information, de prévention. Certains gestes simples peuvent en effet réduire les accidents : éviter les marches d’escaliers ou prévoir des rampes, supprimer les tapis, les objets encombrants, installer des rampes dans la salle de bain. Le rapport met également en évidence que les pipettes des médicaments pédiatriques ne sont pas interchangeables, le mélange peut conduire à des intoxications chez les enfants. Chacun d’entre nous peut un jour être concerné par un accident de la vie courante, le bon sens est bien souvent la clé de la prévention.

Senior, Pixabay – Julim6

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Toboggan

Faire du toboggan avec son enfant favorise les fractures

Quel parent n’a pas un jour décidé de glisser sur un toboggan avec son enfant …

Réagissez !