Accueil / Actualités / Cancer de la prostate : les chiens affichent une performance surprenante

Cancer de la prostate : les chiens affichent une performance surprenante

Le cancer de la prostate n’est pas identifié que par la médecine, car les chiens ont également une réelle capacité grâce à leur flair.

Un chien
Un chien

Le cancer de la prostate affecte une glande de l’appareil reproducteur visible chez les hommes. Plusieurs symptômes sont occasionnés comme des douleurs, un problème au niveau de l’érection ou encore des difficultés pour uriner. Les patients sont donc amenés à consulter un spécialiste en vue de subir des examens cliniques. Toutefois, les performances affichées par le flair du chien sont surprenantes et avoisinent les 100 %. L’animal se trompe donc très rarement, ce qui lui permet d’être le meilleur dans ce domaine.

Les cellules olfactives compétentes pour le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate peut ainsi être identifié par les chiens et ce n’est pas la première fois qu’un tel fait est observé. Cela est rendu possible grâce aux 200 millions de cellules olfactives qui sont à la disposition de l’animal. Certaines races sont d’ailleurs excellentes pour la chasse ou encore la recherche des truffes noires. L’Humanitas Research Hôpital d’Italie situé à Milan s’est intéressé à cette capacité grâce à deux bergers allemands femelles. Pendant près de 5 mois, elles ont été entraînées à renifler des composés organiques volatils qui sont référencés pour le cancer de la prostate.

Un cancer de la prostate identifié à 99/100 %

Après avoir reniflé les échantillons, les chiennes ont eu la capacité d’identifier à 99 voire 100 % pour la seconde le cancer de la prostate. En parallèle, 98 et 96 % des échantillons négatifs ont été écartés par les animaux. Cela montre que la science n’est pas la seule capable de réaliser des prouesses, car l’odorat du chien ne doit pas être négligé. Des chercheurs se sont d’ailleurs inspirés de ces capacités pour développer une sorte de nez électronique dans le but d’identifier certains cancers.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !