LOADING

Type to search

Les céréales pour les enfants, ce n’est pas vraiment un bon plan

1 mois ago
Share

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, les médecins, les nutritionnistes insistent sur le fait qu’il doit être copieux, équilibré, plus particulièrement pour les enfants. C’est pourquoi, il est important de choisir de bons produits afin de bien débuter la journée. Les enfants sont nombreux à partir à l’école le ventre vide ou en ayant mangé des céréales. De toute évidence, ce n’est pas la meilleure des solutions à cause de plus de 28 grammes de sucre pour 100 grammes. Ainsi pour une portion de 30 grammes, l’enfant en moyenne avale 1,7 morceau de sucre. L’association de défenses des consommateurs et usagers pose une question : à combien de carrés de sucre équivaut le bol de céréales du petit déjeuner de votre enfant ?

Céréales

Les enfants préfèrent les céréales au petit déjeuner, les industriels l’ont bien compris

Il existe de nombreuses références plus originales les unes que les autres afin de les satisfaire, mais un petit-déjeuner équilibré, c’est un apport énergétique de 350 à 400 calories. Contrairement aux idées reçues, le pain est à privilégier, simplement car ce produit fait de farine, d’eau, de levure, d’un peu de sel est bon pour la santé. Il apporte des glucides, des fibres, il ne comprend ni graisses, ni sucre. On peut y ajouter pour le plaisir, un peu de beurre, de la confiture, du miel. Le pain aux céréales apporte quant à lui des minéraux en plus. Certaines céréales sont très grasses, très sucrées. Quant aux biscuits conçus spécialement pour le petit-déjeuner, le sirop de glucose favorise le stockage des mauvaises graisses. Le plus important, c’est jouer sur l’équilibre, laisser à l’enfant le produit qui le tente au moins une fois par semaine, faites lui découvrir le reste du temps des aliments plus sains comme le pain perdu, les fruits, les smoothies, les yaourts, le fromage blanc. L’intérêt n’est pas forcément le même que celui des industriels.

Le constat de l’association est très sévère, elle pointe du doigt dans une étude les céréales destinées aux enfants

D’un point de vue nutritionnelle, elles sont bien trop sucrées, elles n’apportent aucun bienfait. L’association a procédé à l’analyse de plus de 105 marques vendues dans plus de 10 enseignes différentes. L’association a procédé à un classement par lettre : A pour les meilleures, E pour les pires de la liste. Plus de 63% des céréales testées sont classées dans la catégorie C, 28% dans la catégorie D. Parmi les produits les plus détestables, les pétales sucrés, les céréales fourrées sont celles qui contiennent le plus d’additifs. Riches en sucre, toutes ces céréales ne rassasient pas très longtemps, les enfants ont très vite faim dans la matinée. Ce qui provoque chez eux une baisse de régime, le besoin de grignoter à la récréation des produits tout aussi nocifs (gâteaux industriels, friandises, bonbons…). Cette situation est d’autant plus préoccupante que les publicités vantant les céréales sont nombreuses à la télévision. L’association demande que les personnages de dessins-animés, les mascottes préférées des enfants soient restreints afin de ne influencer le jeune public, un affichage des ingrédients est également préconisé par la CLCV.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *