Accueil / Actualités / Google : un doodle pour la mémoire de Karl Landsteiner le découvreur des groupes sanguins

Google : un doodle pour la mémoire de Karl Landsteiner le découvreur des groupes sanguins

Ce mardi 14 juin, c’est la journée mondiale des donneurs du sang. A cette occasion, des collectes sont lancées en France appelant la générosité de tous. Cette date a été choisie, en ne relevant aucunement d’un pur hasard. C’est l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui l’a inaugurée en 2004, avec la mobilisation actuelle de près de 200 pays. En France, la JMDS est sous la houlette de l’EFS, qui a le monopole de la chaîne transfusionnelle, depuis 2006. L’OMS désirait honorer ainsi annuellement la date de naissance, ayant eu lieu il y a maintenant 148 ans, en 1868, de Karl Landsteiner, médecin et biologiste autrichien qui a découvert et distingué les groupes sanguins selon le système ABO, de par une suite enrichie par des successeurs avec en plus des 3 groupes sanguins initiaux (A, B, O) un tout dernier : le groupe AB. Google célèbre aujourd’hui Karl Landsteiner en lui offrant un doodle spécial.

Karl Landsteiner

Des débuts viennois marqués essentiellement par la découverte des groupes sanguins aux prémices du 20ème siècle

Karl Landsteiner est né le 14 juin 1868 à Vienne en Autriche. Il étudie à l’Université de Vienne, dont il sort diplômé en 1891, il sera toute sa vie intéressé par les mécanismes du sang. En voulant étoffer ses connaissances professionnelles en chimie, il s’octroie des périples formateurs dans des laboratoires en Suisse comme en Allemagne. Il restera longtemps fidèle à sa ville en plein âge d’or aux prémices de ce 20ème siècle. Il découvre les groupes sanguins entre 1901 et 1903. En 1908, il est nommé professeur de pathologie à l’Université de Vienne. En 1916, il se marie avec Helen Wlasto, qui lui donnera un fils.

Un prix Nobel mérité en 1930 suite au système ABO et d’autres avancées remarquables en immunologie et sérologie

Suite à la Première Guerre mondiale, il quitte l’Autriche pour les Pays-Bas. En 1922, il rejoint l’Institut Rockefeller à New York, où il restera, travailleur acharné, même après sa retraite en 1939. Il choisit en toute conscience de devenir un citoyen américain. S’exilant par la suite aux Etats-Unis, il devient un des professeurs référents et émérites de l’Institut Rockefeller. En 1940, il découvre conjointement le « facteur Rhésus » (Rh). Le Prix Nobel de Médecine en 1930 récompense ses travaux focalisés surtout sur  l’immunologie et la sérologie. Karl Landsteiner est décédé le 26 juin 1943, d’une crise cardiaque.

Karl Landsteiner, Google

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !