LOADING

Type to search

Les maladies cardiovasculaires en baisse si les fruits et les légumes étaient moins onéreux

2 années ago
Share

Peut-on associer une diminution des maladies cardiaques avec une réduction des coûts des fruits et légumes ? C’est ce que veut démontrer cette nouvelle enquête américaine qui met en évidence qu’une baisse de 10% sur les fruits et les légumes avec dans le même temps une augmentation du même ordre pour les sodas et autres boissons sucrées et édulcorées serait la bonne idée pour qu’enfin une diminution des maladies cardiovasculaires soit effective, une solution simple, rapide. Des chercheurs américains estiment que cette mesure pourrait sauver plus de 515.000 personnes aux États-Unis d’ici 2035.

Une baisse de 10% des coûts pour réduire les maladies cardiovasculaires

C’est plutôt une bonne nouvelle qui demande que très peu d’investissements quant on sait combien les fruits et les légumes sont bons pour la santé, ils apportent toutes les vitamines essentielles que le corps à besoin tout en préservant l’organisme des mauvaises graisses et autres sucres cachés. Les fruits et les légumes sont toujours trop chers pour certaines familles qui font l’impasse sur ces achats santé au profit d’une nourriture peu onéreuse, mais grasse et sucrée. Les chercheurs des universités de Tufs et d’Harvard à Boston aux USA ont démontré qu’une baisse de 10% sur les fruits et les légumes entraînerait une diminution de 2% des décès directement liés aux maladies cardiovasculaires en plus de vingt ans, les crises cardiaques se verraient baisser de 2,6% et les AVC de plus de 4%.

La taxe sur les sodas a été intéressante pour la France

Ces chiffres peuvent paraître insuffisants, mais quant on sait que plus de 17,5 millions de personnes meurent soit 31% de la population mondiale de ces pathologies cela peut faire réfléchir et on peut se poser la question, pourquoi continuer à s’empoisonner délibérément avec tous ces sodas ? Les ventes de ces boissons ont pourtant sensiblement baissé aux États-Unis moins 25% et en ce qui concerne la France, la taxe sur les sodas mise en place en 2012 semble avoir eu une répercussion sur les ventes selon une source de PourquoiDocteur.

Toutes ces boissons sucrées ne remplissent pas l’estomac

Elles sont le lien certain avec l’obésité, le diabète de type 2, la mauvaise hygiène de vie et l’augmentation des maladies cardiovasculaires et cela a été prouvé par de nombreux scientifiques du monde entier. Les boissons sucrées sont sans doute l’élément qui fait le plus grossir, une étude qui a suivi plus de 40.000 hommes durant vingt ans a mis en évidence que ceux qui buvaient une boisson sucrée par jour avaient 20% de risques supplémentaires de développer un problème cardiaque.

Plusieurs pays ont pris les devants devant les ravages que peut faire ces sodas

Dans des tribus amérindiennes, la TVA sur les fruits et les légumes a été enlevée et augmentée sur les sodas et la nourriture des fast-foods et les Mexicains ont mis en place une taxe d’un peso par litre de soda et les ventes ont diminué. Tous ces résultats positifs démontrent bien que les taxes ont un impact sur les ventes. Il est bien meilleur pour la santé de se presser un fruit plutôt que de se jeter sur un soda light qui de toutefaçon est plein de produits nocifs pour l’organisme.

Cardiaque, Pixabay – InspiredImages

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *