Accueil / Actualités / Marc Dutroux, des révélations sur le pédophile qui a fait trembler la Belgique

Marc Dutroux, des révélations sur le pédophile qui a fait trembler la Belgique

Personne ne peut oublier cette affaire qui a secoué le nord de la France il y a près de vingt ans, Marc Dutroux a défrayé la chronique en 1996  avec son arrestation et jusqu’en 2003, un an avant le début du procès qui a condamné ce pédophile à la prison à perpétuité assortie d’une clause qui l’empêche une libération anticipée, son avocat aujourd’hui revient sur les dires de son client lors d’une conversation qu’il avait eue avec lui à l’époque dans l’hebdomadaire Belge Soir Mag.

Marc Dutroux est décrit comme un psychopathe

Son avocat révèle que ce personnage avait un but, il voulait créer une sorte de galerie souterraine où il aurait accueilli plusieurs enfants pour les sauver d’hypothétiques « méchants », l’avocat explique également qu’à l’époque du procès, la personnalité de Marc Dutroux n’a peut être pas été reconnue comme elle l’était vraiment, il insiste aussi sur le fait que son client de l’époque était vraiment un psychopathe. Une des deux détenues du pédophile lors de l’audience en 2004 avait précisé qu’il voulait la protéger des gens « méchants » et cela en lui infligeant en même temps des sévices sexuels, il aurait enlevé la deuxième jeune fille pour qu’elle soit moins seule, c’est lors de ce second rapt que sa camionnette avait été repérée, ce qui avait permis à la police de l’arrêter. Marc Dutroux a été reconnu coupable des enlèvements et des viols de plus de six fillettes et adolescentes et de la mort de quatre autres jeunes filles dont deux sont mortes de faim et deux ont été enterrées vivantes dans le jardin d’une de ses propriétés.

Les familles des victimes verront-elles un jour cet odieux personnage être libéré ?

Après plus de vingt ans, l’affaire Dutroux cache-t-elle encore des faits ? L’homme qui a fait trembler la Belgique et qui a persécuté des jeunes filles, des enfants en les séquestrant, les violant durant des mois au fond d’une cave où elles ont toutes vécues le pire sera-t-il un jour libéré ? Il faut espérer que la justice fasse de son mieux pour que ce personnage diabolique finisse ses jours loin de la liberté. L’ex-femme de Dutroux est actuellement dans un couvent, sa peine à été réduite à 16 ans, cette libération a suscité de nombreuses contestations populaires, mais pourtant elle a bénéficié d’une liberté conditionnelle.

Barbelés Prison, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !