Accueil / Actualités / Nancy : des obsèques entachées par la canicule

Nancy : des obsèques entachées par la canicule

A Nancy, les obsèques représentent déjà un moment difficile pour la famille, mais la canicule a empiré la situation, car le corps s’est dégradé plus rapidement que prévu.

Un cercueil
Un cercueil / Crédit Photo : Pixabay – MrTommy

Une famille à Nancy espère que la facture des pompes funèbres sera supprimée, car le résultat escompté n’a pas été au rendez-vous. L’entreprise en charge des obsèques fera le nécessaire pour la facture, car la canicule a amplifié les difficultés. Pourtant, cette société avait été choisie lors d’un précédent drame et la prestation avait satisfait. Les circonstances étaient donc exceptionnelles et le chemin a été semé d’embûches comme le mentionne l’Est Républicain.

Une société des pompes funèbres à Nancy impactée par la canicule

Les locaux n’étaient pas climatisés à cause du report des travaux au mois de septembre. Cette situation n’était pas due aux pompes funèbres, car la décision avait été prise par le prestataire. Ils ont tenté d’obtenir des climatiseurs mobiles, mais une nouvelle fois la malchance était au rendez-vous, car il y avait une liste d’attente. De ce fait, avec la canicule, la dégradation du corps a été rapide et cela a engendré une situation à la fois complexe pour l’agence et pour la famille, car des mouches étaient présentes. Des soins avaient été apportés au corps qui était déjà abimé, mais la chaleur n’a pas arrangé la situation.

Le corps était dégradé et la climatisation était absente

Les pompes funèbres de Nancy ont apparemment fait leur maximum, mais ils n’ont pas pu se battre contre les conditions météorologiques et le défaut de climatisation. Ils ont ventilé la pièce, mais la table n’était pas réfrigérée sans doute à cause d’une personne qui avait actionné l’interrupteur. Des excuses ont été présentées à tous les membres de la famille et il faut noter que le mois de juillet est impacté par de fortes chaleurs. La France n’est pas la seule concernée, car l’Italie a aussi été au cœur d’une alerte rouge décrétée dans 23 villes.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !