Nîmes : à 16 ans, il braque un commerce dans un costume de kangourou

À Nîmes, un buraliste a été surpris par un braqueur. Ce dernier avait masqué son identité grâce à un costume de kangourou.

Kangourou

C’est sans doute le braquage le plus loufoque, mais il aurait pu toutefois mal tourner comme le précisait la direction départementale de la sécurité publique. Les faits se sont déroulés à Nîmes mardi dernier. Un jeune homme âgé de 16 ans a pénétré dans un commerce de la ville. Muni d’une arme et déguisé avec un costume de kangourou, il a surpris le buraliste selon une source policière. Dans le commerce, il y avait à ce moment des clients et au vu de la situation, le jeune homme a donc mis sa vie en jeu ainsi que celle d’autrui.

Un braquage en kangourou à Nîmes

Le jeune homme a été pris en flagrant délit. Les policiers ont rapidement pris le contrôle de la situation en menaçant le braqueur avec une arme de service. A cet instant, l’adolescent de 16 ans a été envahi par la panique, il est sorti de son déguisement et il a également fait tomber son arme. Cette dernière était factice selon le journal Est Républicain.

Une profession classée à risques

Les forces de police présentent sur place ont interpellé le jeune homme. La direction départementale a révélé que cette blague aurait pu avoir des conséquences désastreuses, car elle a voulu souligner que la profession de buraliste est classée à risques. En effet, depuis plusieurs mois, il y a eu de nombreux faits divers mettant en valeur de tels braquages. Certains se sont également mal terminés, ce fut le cas à Marseille dans un des quartiers sud en septembre 2013. Le buraliste avait tué un braqueur âgé de 17 ans.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *