Accueil / Médicaments / Les médicaments sur internet sont-ils vraiment moins chers ?

Les médicaments sur internet sont-ils vraiment moins chers ?

Faire ses emplettes en ligne, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? Les économies sur internet sont-elles si intéressantes pour le consommateur ? Dans certaines pharmacies, les médicaments qui ne sont pas remboursés explosent en matière de prix, d’une officine à l’autre, ils peuvent varier de plusieurs euros. Une enquête de Famille Rurale met en évidence ces écarts qui passent souvent du simple au triple. Pour palier à ces abus, les consommateurs ont le réflexe de commander leurs médicaments sur internet. Les prix proposés sur le web sont plus attractifs, mais les frais de port cumulés annulent l’avantage de la bonne affaire, ils sont offerts si la commande dépasse les 60 euros. L’association juge que cette barre est bien trop haute.

Médicaments

Des pharmacies appliquent des tarifs très élevés

Famille Rurale a étudié les prix de plus de 15 médicaments vendus dans plus de 80 points de vente (39 pharmacies, 40 sites en ligne). Pour ne citer que quelques exemples, le NicoPass utilisé pour le sevrage tabagique varie de 14,99 à 31,30 euros, l’Activir conseillé pour traiter l’herpès labial peut coûter entre 3,20 et 8,90 euros. La période hivernale est déjà bien installée sur le pays avec son lot de virus comme la gastro entérite, la grippe, la bronchite… Les consommateurs que nous sommes pour nous en protéger achetons sur internet des médicaments en prévision qui ont comme effet de nous faire faire des économies. Cette idée est-elle vraiment une bonne alternative pour notre porte-monnaie ? Pour que l’affaire vaille le coup, il faudrait que les frais de port soient moins élevés, car franchement de nombreuses pharmacies exagèrent sur les marges.

Se soigner par automédication peut coûter très cher en fin de compte

Les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des espérances. Il faut aussi indiquer que dans plusieurs pharmacies plus de 80% des médicaments sont privés d’étiquette, ce qui revient au consommateur d’acheter à l’aveugle. L’association recommande à tous les consommateurs de faire jouer la concurrence, de comparer les prix avant d’acheter une molécule, le geste en vaut souvent la chandelle. Famille Rurale précise qu’il ne faut pas hésiter à refuser d’acheter un médicament si le prix proposé est trop élevé, elle invite également les pharmaciens à mieux contrôler leurs prix, qu’ils cessent de s’assimiler à des commerçants qui ne cherchent que le rendement. Elle interpelle la ministre de la Santé, Marisol Touraine en lui adressant un message : « faire cesser les mauvaises pratiques liées à la vente des médicaments sur internet« . Ce sont aux consommateurs de rester vigilant.

Médicaments, Pixabay – Mizianitka

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médicaments

Gaspillage de médicaments : une plateforme collaborative pour leur offrir une 2e vie

Les Français se sentent de plus en plus concernés par le gaspillage, les médicaments font …

Réagissez !