Accueil / Politique / François Hollande : un sondage choc où il récolte 3 % d’opinions favorables

François Hollande : un sondage choc où il récolte 3 % d’opinions favorables

François Hollande aura sans doute réalisé un record pendant son mandat. Le Président a obtenu 3 % lors d’un sondage.

François Hollande lors des cérémonies du 11 novembre 2012
[/media-credit] François Hollande lors des cérémonies du 11 novembre 2012
Il aura fallu deux ans à François Hollande pour faire trembler la France. Après les élections municipales et les Européennes, les Français ne veulent plus de ce Président et ils l’ont fait savoir dans un sondage réalisé par OpinionWay pour le Figaro. Au fil des mois, la politique qu’il a mise en place n’a pas comblé les attentes des électeurs qui ne veulent pas le voir pour les présidentielles de 2017. Ainsi, les résultats de ce sondage sont assez choquants puisque la cote de popularité est au plus bas.

Seulement 3 % pour François Hollande

En effet, cette étude montre qu’il y a seulement 3 % des sondés qui souhaitent voir François Hollande en tant que candidat pour 2017. Ce n’est toutefois pas la première fois qu’il réalise ce score, puisque le taux de 3 % avait déjà été enregistré par un sondage en 2011. À cette époque, la tête du Parti Socialiste se jouait entre François Hollande et Dominique Strauss-Kahn. Ce dernier était d’ailleurs plébiscité par les sympathisants de gauche, mais au vu de ses problèmes judiciaires, il avait été contraint de se retirer et il n’était donc pas candidat. Par conséquent, le Président de la République se représentera-t-il dans trois ans ?

Les socialistes préfèrent Manuel Valls

Les sympathisants du Parti Socialiste aimeraient un autre candidat, car sa politique n’est pas celle escomptée. De plus, s’il se présente, il y a de grandes chances pour que François Hollande ne soit pas élu au vu des scores qu’il réalise. Le PS pourrait donc mettre en place une primaire avec d’autres candidats selon le Figaro, car ce serait la seule solution pour que l’actuel Président ne soit pas en course pour les prochaines présidentielles. Aujourd’hui, les sympathisants du PS auraient tendance à se diriger vers Manuel Valls, mais l’ensemble des Français ne veulent ni de François Hollande ni de Manuel Valls ni de Martine Aubry et encore moins d’Arnaud Montebourg.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !