LOADING

Type to search

Izieu : depuis 1994, François Hollande est le 1er à se déplacer

3 années ago
Share

Le village d’Izieu a eu la visite de François Hollande pour cette commémoration. Il est le premier président depuis 1994 à le faire.

Izieu

Izieu

Le président de la République accompagné du ministre de l’Éducation Najat-Vallaud-Belkacem s’est rendu ce lundi 6 avril à la maison d’Izieu dans le département de l’Ain, il y a 71 ans la Gestapo dirigée par Klaus Barbie avait déporté 44 enfants juifs pensionnaires de ce refuge, ils ont tout d’abord été internés au camp de Drancy puis tués dans les chambres à gaz d’Auschwitz. François Hollande assisté du secrétaire d’État chargé des anciens combattants et de la mémoire Jean-Marc Todeschini a inauguré aujourd’hui une extension de la maison d’Izieu, elle était devenue trop petite pour pouvoir accueillir les nombreux visiteurs qui se déplacent chaque année (26 000) pour honorer la mémoire de ses enfants sacrifiés.

Le premier à commémorer Izieu depuis François Mitterand

François Hollande a été le premier chef de l’Etat depuis François Mitterrand en 1994, à se rendre à Izieu pour une commémoration. Les attentats de ces derniers mois à Paris ont fait ressurgir l’antisémitisme. La maison des enfants d’Izieu fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 26 mars 1991, en 2005 le mémorial des enfants d’Izieu était le musée le plus visité du département de l’Ain. Cette visite du 71e anniversaire s’inscrit dans la suite logique des nombreux déplacements qu’a effectué le chef de l’Etat depuis un an pour le centenaire de la guerre de 14-18, il a déclaré lors de son discours « je suis là pour les enfants d’Izieu et pour les 11.000 enfants et 64.000 adultes déportés en France ».

François Hollande s’est rendu au village d’Izieu

François Hollande a aussi prononcé des paroles de soutien pour tous ceux qui souffrent d’être différents dans leur religion et leur tradition et selon ses propos « la barbarie n’a pas d’âge ». Klaus Barbie, le SS responsable de la déportation d’Izieu fut retrouvé dans les années 70 par les époux Klarsfeld, jugé et condamné à la perpétuité en 1987, il est mort le 25 décembre 1991 des suites d’un cancer à la prison Saint-Joseph de Lyon.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *