LOADING

Type to search

Puteaux : la maire suspectée d’avoir dissimulé 102 lingots d’or

2 années ago
Share

À Puteaux, la maire est suspectée, car elle aurait caché des lingots d’or. Il y aurait 102 petites briques dans la nature et plus précisément au Luxembourg. Elles ne seraient pas les seules à être présentes dans la cachette, car de l’espèce serait aussi au rendez-vous.

Lingot d'or

Lingot d’or / Crédit Photo : Pixabay – stux

Les petits secrets de la maire de Puteaux auraient été dévoilés, car Joëlle Ceccaldi Raynaud est aujourd’hui suspectée. Cette affaire n’est pas la première, car la commune a déjà été secouée à plusieurs reprises dans le passé. En effet, il y a quelques années, c’était au tour de Charles Ceccaldi Raynaud d’être pointé du doigt dans un dossier de recel, favoritisme et corruption passive.

À Puteaux, la maire Joëlle Ceccaldi Raynaud aurait dissimulé des lingots d’or

La maire de Puteaux aurait donc déposé dans une banque au Luxembourg des lingots d’or comme le mentionne Médiapart. Aux côtés des 102 petites briques, il y aurait aussi 865 300 euros en espèce. La somme totale est exubérante, car elle atteindrait les 3 millions d’euros. Cette femme politique française est à la tête de la commune depuis 11 ans et elle est également la première vice-présidente de la communauté d’agglomération Seine/Défense. Elle possède un lien de parenté avec l’ancien maire qui a été mis en examen en 2007 puisqu’il s’agit de son père. Ce dernier était un homme politique et un avocat. En ce qui concerne sa mère, Jeannette Gianni, elle est institutrice.

La maire de Puteaux avait été réélue après une annulation

Le 23 mars 2014, Joëlle Ceccaldi Raynaud qui portait les couleurs de l’UMP, l’actuel Les Républicains avait eu l’occasion d’être élue avec 55.93 % des suffrages. Le poste de la mairie de Puteaux avait donc été emporté dès le premier tour. Toutefois, dans cette commune, les scandales sont souvent à l’ordre du jour, car le Conseil d’État avait annulé l’élection en mai 2015, car il y avait des suspicions concernant des manœuvres lors de l’enregistrement des listes des candidats selon le Monde.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *