Accueil / Politique / Virus Zika : Marisol Touraine instaure une restriction pour le don du sang

Virus Zika : Marisol Touraine instaure une restriction pour le don du sang

À cause du virus Zika, la ministre de la Santé a été contrainte de mettre en place une restriction pour le don du sang. Les conditions sont similaires pour les personnes qui restent sur le territoire, mais elles sont différentes pour celles qui reviennent d’une zone problématique.

La nouvelle déclaration de Marisol Touraine à propos du virus Zika

L’affaire du virus Zika a pris une réelle ampleur en novembre dernier lorsque les autorités brésiliennes ont mis en garde le monde. Le nombre de microcéphalies avait connu une réelle augmentation et la raison a été trouvée, il s’agit de cette maladie qui empêche le développement normal du cerveau. Cela occasionne donc une multitude désagréments pour l’enfant. Quelques mois plus tard, la maladie transmise par le moustique tigre au même titre que la Dengue et le Chikungunya est entrée en Europe. Marisol Touraine a donc fait deux déclarations au cours des dernières semaines.

28 jours pour donner son sang après un retour d’un pays confronté à Zika

La ministre de la Santé a conseillé à toutes les femmes enceintes de ne pas se déplacer dans certains pays où le virus Zika est officiellement annoncé, c’est par exemple le cas au Brésil et dans les Antilles. Les propos de Marisol Touraine n’avaient pas fait l’unanimité notamment du côté de son homologue dans les DOM-TOM. Cette fois, elle revient sur le devant de la scène dans le programme le Grand Jury pour révéler qu’une restriction et donc un délai de 28 jours est mis en place pour les personnes qui souhaiteraient donner leur sang après un retour d’un pays concerné par le virus Zika.

Trois pays ont désormais mis en place une telle mesure restrictive

Ce délai semble être nécessaire pour éviter une prolifération éventuelle sur le territoire de cette maladie qui a déjà contaminé des dizaines de personnes à travers le monde. Cette mesure peut paraître surprenante, mais la France n’est pas à l’origine d’une telle pratique. La restriction du don du sang a déjà été proposée par l’OMS, puis elle a été appliquée par les autorités canadiennes et la Grande-Bretagne.

Un moustique tigre, Pixabay – nuzree

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !