Senior

Démence : un syndrome en nette augmentation

L’Organisation mondiale de la santé a mis en évidence des chiffres assez inquiétants. Le nombre de personnes souffrant d’un syndrome de démence causé en grande partie par la maladie d’Alzheimer devrait tripler d’ici 2050 et passer de 50 millions de malades dans le monde à 152 millions.

Vivre sainement réduit les risques de démence

La maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus commune. Ce n’est pas une maladie spécifique, c’est un terme global qui  décrit un large éventail de symptômes associés à un déclin de la mémoire ainsi que d’autres aptitudes cognitives assez graves.

  • La maladie d’Alzheimer représente 60 à 80% des cas.
  • De nombreuses démences sont évolutives.
  • Les symptômes apparaissent lentement et ils vont s’aggraver avec le temps.
  • La démence est le résultat d’un endommagement des cellules du cerveau.
  • Alors que la plupart des changements dans le cerveau qui provoquent une démence restent permanents et s’amplifient au fil des mois, des années, les troubles de la mémoire causés par la dépression, les effets secondaires de certains médicaments, la consommation d’alcool, les carences en vitamines peuvent s’améliorer lorsqu’ils sont traités.

Prévention et traitements sont importants

Le traitement de la démence dépend principalement de la cause. Dans la plupart des démences, il n’existe aucun remède qui ralentit ou stoppe le processus, mais certains traitements peuvent améliorer temporairement les symptômes. La prévention peut aussi jouer un rôle important. Vous pouvez protéger votre coeur, ne pas fumer, garder un poids sain, faire attention au cholestérol, à la glycémie. L’exercice physique peut réduire le risque de développer certains types de démence. L’alimentation peut aussi avoir un impact sur la santé cérébrale. Le régime méditerranéen protège le cerveau, car il contient peu de viande rouge, favorise les fruits, les légumes, le poisson, l’huile d’olive. Vivre sainement peut donc réduire l’apparition de démence selon l’OMS, mais pour l’instant cette diminution est difficile à quantifier.

Senior, Pixabay – Julim6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *