Accueil / Actualités / 870 000 dollars : l’amende à payer, aux Etats-Unis, pour une ablation du testicule gauche au lieu du testicule droit

870 000 dollars : l’amende à payer, aux Etats-Unis, pour une ablation du testicule gauche au lieu du testicule droit

En 2013, Steven Hanes, un Américain âgé de 54 ans, qui souffrait depuis de longues années de douleurs au testicule droit s’est fait enlever le gauche, suite à une bourde magistrale de son urologue. Il a obtenu la somme colossale de 870 000 dollars, ce qui équivaut à 810 000 euros, de réparation : cela suffira-t-il à effacer cette atteinte impardonnable touchant son intimité et sa virilité masculines ? Il est obligé de suivre un traitement hormonal, ce qui est déjà un chemin de croix au quotidien : échappera-t-il à à une seconde ablation qui le rendrait hélas stérile ?

Chirurgie

Steven Hanes a accordé sa confiance au corps médical et à la réputation d’un hôpital : ce qui ne devait pas arrivé est arrivé avec une ablation du testicule gauche au lieu du droit malade

Après avoir consulté pour des douleurs chroniques au testicule droit un urologue du Blair Memorial Hospital, en Pennsylvanie, Steven Hanes a été admis au bloc opératoire, tout en accordant une confiance absolue à une décision émanant du praticien qui l’avait examiné et lui avait très fortement incité à opter pour une saine et sage ablation. Par une faute grave d’inattention, c’est hélas le gauche, qui était totalement indolore ainsi que non préoccupant pour sa santé, qui lui a été enlevé au cours d’une opération à la conclusion cauchemardesque, selon un site d’information régional américain. Alors que ses douleurs ne s’estompent pas mais ne cessent de le tirailler au niveau génital, le patient dépité a réfléchi et pris l’initiative, sans médiation possible au préalable, de traîner son urologue et l’hôpital devant la justice.

Au vu du degré élevé d’irresponsabilité du chirurgien ayant ôté le mauvais testicule de Steven Hanes, son avocat considère que la somme de 870 000 dollars à lui verser est tout à fait justifiée

L’incompétence inqualifiable du chirurgien, qui avait pratiqué et dirigé l’opération, Valley Spencer Long, aujourd’hui âgé de 77 ans, a été le chef d’accusation principal de l’avocat de Steven Hanes. La somme financière qui a découlé de sa négligence, au terme du verdict émanant des concertations dans le plus grand secret du jury, est une douche froide pour lui comme pour l’hôpital : débourser 870 000 dollars, soit 810 000 euros, est astronomique mais ne constitue un hold-up selon l’avocat du patient qui s’est exprimé dans le Washington Post. « Cela peut sembler comique mais la somme est complètement justifiée par rapport à ce qu’a subi Steve. » Le verdict pourrait éventuellement faire l’objet d’un appel. Quant à Valley Spencer Long, il n’officie plus au sein du Blair Memorial Hospital.

Chirurgie, Pixabay – skeeze

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Un seul commentaire

  1. Pauvre homme ! Comme quoi il ne faut pas faire aveuglément confiance en l’avis du corps médical !

Réagissez !