Accueil / Actualités / Alsace : son enfant est autiste, un père veut se tuer pour sa scolarisation

Alsace : son enfant est autiste, un père veut se tuer pour sa scolarisation

En Alsace, le père d’un enfant autiste a fait son possible pour qu’il puisse être scolarisé. Il n’a donc pas hésité à menacer de se tuer en montant sur une grue pour tenter d’obtenir des garanties. Finalement, l’affaire s’est terminée avec une décision favorable.

Une grue
Une grue / Crédit Photo : Pixabay – HebiFot

La police de Strasbourg a entendu ce père de famille qui était monté dans une grue. Il a pu descendre aux alentours de 11 heures seulement après avoir obtenu des promesses fiables pour l’avenir de son enfant qui souffre d’autisme. Cette affaire était assez problématique pour cette famille, car le petit garçon avait la possibilité d’être accompagné par une auxiliaire de vie. Cette dernière venait ainsi avec lui. Toutefois, lorsque les parents ont demandé à la MDPH la reconduction de cette aide, ils ont été stupéfaits de constater un refus.

En haut d’une grue en Alsace, un père se bat pour son fils de 7 ans

Au vu du contexte, un homme de 33 ans a donc décidé aux alentours de 5 heures du matin de se rendre au sommet d’une grue située en Alsace à Strasbourg selon DNA. Une banderole avait été déployée sur laquelle il était écrit « Une rentrée pour Émilien ». Le petit garçon aujourd’hui âgé de 7 ans se préparait à entrer au CP, mais sans cette auxiliaire de vie, la situation allait être difficile. Pendant plusieurs heures, les secours ont discuté avec le père de famille et pour des raisons de sécurité, la rue avait été fermée.

En Alsace, le père d’un enfant autiste obtient une auxiliaire de vie

L’homme qui se battait pour la scolarisation de son fils autiste avait menacé de mettre fin à sa vie en sautant du haut de la grue. Finalement, la situation semble se terminer de façon favorable, car la MDPH aurait accordé une auxiliaire de vie selon France Bleu. Après avoir obtenu des garanties fiables, le père de famille a fait le choix de redescendre. Par conséquent, le jeune garçon devrait bénéficier d’une rentrée classique mardi prochain date à laquelle où tous les écoliers reprendront le chemin de l’école.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Cancer

Octobre rose : se concentrer davantage sur le dépistage du cancer du sein

La ligue veut pour cette édition 2017 retrouver le message initial, celui de la mobilisation …

Réagissez !