LOADING

Type to search

Apprendre une langue est bon pour la santé

4 semaines ago
Share

Qui l’aurait cru que l’apprentissage d’une langue supplémentaire serait très bon pour les neurones et la santé en règle générale ? En effet, il a été montré en 2014 que l’impact sur notre santé cérébrale serait positif si nous apprenons une nouvelle langue. Les effets d’un tel apprentissage sur le cerveau sont impressionnants et montrent qu’il est important de s’y pencher.

Une mémoire et une concentration améliorées grâce aux langues étrangères

Outre le fait qu’apprendre une langue ouvre des voies supplémentaires sur le marché du travail, cela permet aussi d’améliorer considérablement la mémoire. Alors, pensez à faire appel à un prof d’anglais, d’allemand, d’italien, de chinois ou encore d’espagnol. Ce dernier vous permettra d’acquérir de bonnes notions en langues étrangères, mais vous aidera aussi à exécuter plus facilement des actions en rapport avec la mémoire. Cela n’est pas étonnant, car nous savons tous que le travail du cerveau permet à ce dernier d’être plus performant.

Concernant la concentration, il a été montré qu’un bilingue aurait plus de facilité à se concentrer qu’une personne ne parlant que sa langue natale. En effet, ces personnes pourront filtrer davantage les informations qu’ils reçoivent et se concentrer sur l’essentiel.

L’apparition de la maladie d’Alzheimer pourrait être retardée

Il n’est pas étonnant d’affirmer que l’apprentissage de langues étrangères pourrait retarder l’apparition d’Alzheimer. Depuis de nombreuses années, beaucoup de recherches sont effectuées afin d’améliorer les symptômes de cette maladie et surtout d’en découvrir les différentes facettes. Grâce aux études existantes, il est déjà apparu que des personnes âgées ayant pratiqué plusieurs langues dans leur vie ont vu la maladie se manifester 4 ans après ceux n’ayant pratiqué qu’une seule langue. Alors, ne serait-il pas intéressant de vous y mettre ? Il est également montré lors des études que les personnes vieillissent mieux si elles étaient bilingues ou trilingues.

Le mot de la fin pour se consoler

Il a toujours été dit que les Français avaient de grandes difficultés pour apprendre les langues étrangères. Manque de volonté des élèves, apprentissage peu convaincant, les citoyens pourraient vous donner de nombreuses raisons montrant leur manque d’envie d’apprendre une autre langue que le français. En revanche, ce qu’ils ne savent peut-être pas, c’est que le cerveau est complexe. Vous pensiez que seules les relations sexuelles pourraient vous faire vibrer ? Dites-vous qu’apprendre une langue activerait la même région du cerveau que le sexe. Il s’agit ni plus ni moins que du centre de la récompense. Une nouvelle qui vous donnera certainement envie de vous lancer dans l’aventure.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *