Accueil / Actualités / Auvergne : un enfant victime de sévices, un couple interpellé

Auvergne : un enfant victime de sévices, un couple interpellé

En Auvergne, dans le Puy-en-Velay, un enfant d’un peu plus d’un an a été victime de sévices. Un couple a été arrêté puis écroué pour ces faits de violence.

Gendarmerie
Gendarmerie

Jeudi dans le Puy-en-Velay, les médias de la région ont relayé des faits épouvantables, une mère âgée de 28 ans et son compagnon auraient fait subir sur la personne d’un petit garçon en bas âge des sévices graves et des actes de torture. Une source proche de l’enquête aurait signalé que ces deux personnes seraient actuellement en garde à vue. Le médecin de l’hôpital du Puy en charge du jeune garçon a donné l’alerte au vu des blessures improbables à cet âge, il aurait observé des traces de maltraitance significatives, les services de la petite enfance ont été prévenus rapidement et l’affaire a été transmise au parquet du Puy-en-Velay. La police du Puy a ouvert une enquête. Les deux parents ont été écroués, ils n’ont pas donné d’explications sur leur comportement respectif qu’ils auraient pu avoir sur cet enfant en bas âge.

Un enfant en Auvergne victime de torture depuis longtemps

La petite victime présumée a été conduite pour des examens complémentaires et plus approfondis à l’institut médico-légal de Saint-Étienne, un médecin légiste au vu des résultats a conclu à des actes de torture et de barbaries sur l’enfant. Selon ses propos cette maltraitance devait déjà durer depuis fort longtemps. Le couple était en concubinage depuis peu, l’homme était connu des services de police quant à la mère elle avait déjà perdu la charge de deux autres de ses enfants. Selon les premières investigations, le beau-père serait responsable des sévices, la mère de l’enfant « aurait laissé faire ».

Une enquête pour cet enfant torturé

Le parquet du Puy a pris ce dossier avec gravité, il a été transmis au pôle de l’instruction de Clermont-Ferrand, pour l’instant il s’est refusé à tout commentaire. Cette affaire rappelle celle de la petite Fiona morte le 12 mai 2013 et dont le corps n’a toujours pas été retrouvé, après toutes ses fabulations, la mère Cécile Bourgeon aurait décidé d’entamer une grève de la faim, rappelons qu’elle aurait enterré sa fille nue au lendemain d’une correction fatale.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Enfant

La générosité des internautes va permettre au petit Louis, âgé de cinq ans, d’apprendre à manger normalement

L’histoire du petit Louis, dont vous connaissez peut-être des épisodes, en est presque à son …

Réagissez !