Accueil / Actualités / Crash de l’A320 de la Germanwings : le BEA demande la levée du secret médical

Crash de l’A320 de la Germanwings : le BEA demande la levée du secret médical

L’année dernière, un avion de la Germanwings, un A320 terminait sa course dans les Alpes en emportant avec lui les 150 personnes à bord. Quelques mois plus tard, le BEA rend sa décision et 11 recommandations sont établies.

Une enquête sur le crash de l’A320 dans les Alpes françaises

Pour que le crash de la Germanwings ne se reproduise pas, le BEA a enquêté sur cette affaire en proposant plusieurs mesures, mais deux d’entre elles sont en lien avec le co-pilote qui a projeté l’A320 dans les Alpes françaises. En effet, la première concerne la levée du secret médical qui doit être relayé du côté de la compagnie ou des employeurs si la situation peut s’avérer dangereuse pour autrui. Dans le cas d’Andreas Lubitz, si les experts avaient évoqué ces troubles dont il était atteint, aurait-il pu prendre les commandes ce jour-là de cet A320 ?

Après le crash de la Germanwings, le BEA recommande un contrôle médical renforcé

Le BEA recommande également un renforcement du contrôle médical toujours dans l’objectif d’identifier le plus vite et le plus tôt d’éventuels problèmes. Il est primordial de rappeler que le co-pilote qui s’est enfermé volontairement à l’avant de l’avion était victime de troubles psychiatriques considérés comme lourds. L’enquête qui a vu le jour après le crash de l’avion de la Germanwings a permis de constater que des médecins connaissaient cet état de santé problématique, mais il n’a jamais été relayé du côté des autorités aéronautiques.

La proposition de la levée du secret médical ne fait pas l’unanimité

La levée du secret médical peut s’avérer être une bonne idée notamment lorsque l’on sait que 150 personnes sont mortes l’année dernière dans ce crash, mais cette mesure ne semble pas convaincre l’Ordre des médecins. En effet, en effectuant une telle levée pour les pilotes des avions, il redoute que ce procédé soit par la suite mis en place pour d’autres professions et finalement il n’y aurait plus de secret médical. Le sujet est donc délicat et mérite un véritable débat, car il y a sans doute des situations qui nécessitent une levée du secret médical au vu de cette affaire.

Un avion de la Germanwings, Flickr – Mark Harkin

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !