Accueil / Actualités / Eau potable à domicile : une privation pour 2.1 milliards de personnes

Eau potable à domicile : une privation pour 2.1 milliards de personnes

L’organisation mondiale de la santé en collaboration avec l’UNICEF a dressé un rapport sur le manque d’eau potable dans le monde, les résultats peuvent surprendre pourtant avoir accès à de l’eau potable est très loin d’être évident pour de nombreuses personnes en 2017. D’après leurs premières estimations, plus de 2,1 milliards de personnes n’auraient pas accès à de l’eau potable à leur domicile soit 30% de la population mondiale. Il s’agit pourtant de services fondamentaux, sans l’eau potable, c’est la porte ouverte à un manque d’hygiène, à une prolifération des maladies.

Eau

Nous sommes environ plus de 7 milliards d’habitants sur la planète pourtant nous ne disposons pas des même avantages, l’eau potable par exemple reste un privilège absent dans certains pays

L’eau reste inégalement répartie entre tous les pays de la planète. L’eau insalubre est la première cause de mortalité. D’ici 2020, le besoin en eau douce pourrait devenir deux fois plus important que les ressources disponibles. Celles en eau potable sont limitées alors que la population mondiale ne cesse d’augmenter. Il y a eu des progrès mais il existe encore de nombreuses inégalités. Pour les enfants, la privation d’eau potable peut s’avérer être dangereuse, en moyenne plus de 1000 meurent chaque jour de maladies diarrhéiques liées à l’eau non potable, à un mauvais assainissement, à une hygiène absente. D’après l’UNICEF, rien qu’en Afrique, les femmes et les enfants passent plus de 40 milliards d’heures chaque année pour aller chercher de l’eau pas toujours potable. Pour la plupart d’entre nous, il suffit d’ouvrir le robinet pour avoir toute l’eau désirée, prenons-nous conscience de notre avantage ?

L’eau potable à domicile ne devrait pas être un privilège mais simplement une chose naturelle afin que la santé, l’hygiène soient garanties pour tous les habitants de la planète

Pour l’instant, ce n’est qu’un rêve, le chemin sera sans doute encore très long avant que toutes les inégalités dans ce domaine soient résolues. Parmi ceux qui ne disposent pas d’eau courante à domicile, plus de 263 millions d’individus vivent à plus de trente minutes d’un premier point d’eau, 159 millions continuent de boire de l’eau de surface (rivière, lac, cours d’eau), plus de 2,3 milliards de personnes ne possèdent pas d’installations basiques telles les toilettes, plus de 900 millions font leurs besoins dans la nature. Le Choléra, les diarrhées, l’Hépatite A, la Typhoïde sont encore des maladies qui restent très fréquentes dans ces pays où l’hygiène est mise de côté. L’OMS appelle à investir davantage afin que les conditions s’améliorent dans ces pays oubliés. Les progrès sont trop longs, il faudra sans doute encore de nombreuses années avant que tous les habitants de la planète aient les même droits, les même avantages.

Eau, Pixabay – ATDSPHOTO

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Douleurs au dos

Un exosquelette vient à votre secours pour lutter contre le mal de dos

Les douleurs au dos sont souvent très problématiques, elles transforment votre quotidien en un véritable …

Réagissez !