Accueil / Actualités / Nouvelle-Calédonie : un kitesurfeur australien mortellement attaqué par un requin

Nouvelle-Calédonie : un kitesurfeur australien mortellement attaqué par un requin

La Nouvelle-Calédonie apprend à domestiquer, tant bien que mal, sa peur grandissante des attaques de requins, qui se sont intensifiées. Un Australien de 50 ans est mort, ce mardi 6 septembre, après avoir été sévèrement mordu à la cuisse par un requin. Il pratiquait, le kitesurf, un sport extrême en vogue sur toutes les vagues des zones maritimes du globe.

le kitesurf serait-il un sport dangereux ? Le pratiquer en Nouvelle-Calédonie va désormais en refroidir plus d’un

La victime pratiquait le kitesurf dans le grand récif de Koumac, à l’extrême nord de la Nouvelle-Calédonie, qui est un archipel d’Océanie, situé dans l’océan Pacifique. Le kitesurfeur, originaire de la ville australienne de Fremantle (dans l’agglomération de Perth) et qui s’attendait à des vacances rythmées (avec cependant moins de mordant) durant une dizaine de jours en Nouvelle-Calédonie, a été attaqué par un squale, dont la race n’a pas pu être certifiée.

Un requin de race indéterminée mais d’une taille imposante coupable de ce décès malchanceux pour le moins sanguinaire

Notre kitesurfeur a eu le malheur de tomber à l’eau et le requin, qui serait de grande taille, a foncé sur lui avec vivacité (un tel animal peut fondre sur sa proie à la vitesse maximale de 50 kilomètres/heure) et une voracité sans bornes (le grand requin blanc aurait besoin d’un apport en nourriture journalier de 120 kilos de viande !). Des proches, qui étaient à bord d’un catamaran, ont alerté les secours, incapables de sauver le kitesurfeur, hélas décédé.

Un requin, Pixabay – merone

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !