Accueil / Actualités / Régime méditerranéen : une extinction dangereuse

Régime méditerranéen : une extinction dangereuse

Le régime méditerranéen est en voie de disparaître de la surface de la Terre alors que les bienfaits sont nombreux et non négligeables.

Régime méditerranéen
Régime méditerranéen / Crédit Photo : Flickr – cyclonebill

Pour une alimentation riche et équilibrée, un régime méditerranéen semble être une solution efficace. De nombreuses études ont montré les bienfaits, mais le changement des habitudes des consommateurs nuit à ce régime qui est en phase de disparaître. Aujourd’hui, l’alimentation s’articule autour de produits plus gras et plus sucrés, de ce fait, les consommateurs délaissent des aliments attractifs comme les légumes, le poisson ou encore les fruits. Ces trois familles sont présentes dans le régime méditerranéen qui contient également de l’huile d’olive ainsi que des légumineuses.

Les dangers de la disparition du régime méditerranéen

La FAO tire donc la sonnette d’alarme sur la disparition de ce mode alimentaire. Ce dernier est pourtant intéressant dans la lutte contre les troubles du sommeil, le risque cardiovasculaire ou encore l’optimisation de la santé osseuse. Certaines études ont même montré que le régime méditerranéen ou crétois était favorable à la fertilité et à la longévité. Par conséquent, il permet de réduire la graisse abdominale tout en ralentissant le vieillissement cérébral. De nombreux scientifiques estiment qu’il est intéressant d’opter pour cette alimentation pour réduire les risques de la maladie d’Alzheimer.

Favoriser le surpoids et l’obésité

Avec la disparition du régime méditerranéen, il a été constaté que les habitudes prises n’étaient pas les bonnes et elles ont même favorisé l’obésité et le surpoids. Cette menace est donc réelle, car elle met en péril les coutumes et la cuisine traditionnelle tout en mettant en danger la vie des consommateurs qui optent pour une alimentation rapide et donc néfaste pour la santé. Le rapport stipule que la mondialisation n’est pas étrangère à cette extinction, car elle uniformise les comportements avec notamment la prolifération des établissements fast-food ainsi que l’import de boissons de plus en plus sucrées.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !