LOADING

Type to search

La revalorisation de 2 euros suffira-t-elle à relancer la vocation de médecin ?

7 mois ago
Share

Depuis lundi 1er mai, il faut mettre la main au porte monnaie, en effet, la consultation médicale auprès d’un généraliste nous coûte 2 euros de plus, soit 25 euros. Les syndicats ont déclaré que ce petit coup de pouce restait insuffisant pour relancer la vocation, ils misent maintenant sur les efforts du prochain président de la République.

Médecin

La consultation chez un généraliste sera facturée 25 euros désormais

Après plus de cinq mois de négociations, la consultation médicale passe de 23 à 25 euros, cela concerne les généralistes soit 94% de ces professionnels de santé. Celle des enfants jusqu’à 6 ans passera à 30 euros. Le président du principal syndicat MG France a déclaré que cela faisait plus de six années qu’aucune revalorisation n’avait été accordée aux médecins. Ce qu’ils désirent, c’est que la consultation passe à 40 euros car selon les propos des syndicalistes, c’est la seule façon pour que la vocation reprenne de l’essor, que les déserts médicaux s’atténuent. Selon l’ordre des médecins, la France a perdu un quart de ces médecins. La médecine de ce type n’intéresse plus les étudiants, trop de travail, trop d’heures pour un salaire trop peu élevé pour le travail fourni. Cette augmentation de 2 euros saura-t-elle calmer le jeu. Les patients quant à eux devront débourser deux euros de plus pour se soigner.

Marisol Touraine laisse-t-elle à son successeur une ardoise trop lourde ?

Cette revalorisation va également concerner les spécialistes mais seulement à l’automne prochain, la consultation passera de 46 à 48 euros, puis à 50 euros en juin 2018. Les déserts médicaux touchent de plus en plus de villes, de régions rurales. Actuellement plus de 2,5 millions de Français vivent dans une zone où les médecins manquent. Il faut souvent plusieurs semaines avant d’avoir un rendez-vous. L’hôpital attire plus les médecins car la règle dans ces établissements, ce sont les 35 heures, une situation que ne peuvent pas tenir les médecins libéraux, les files d’attentes s’allongent, les heures également. De plus en plus de personnes rencontrent des difficultés pour se soigner correctement, l’accès aux soins est un droit, va t-on dans les prochaines années vers une aggravation. Le métier de médecin ne fait plus rêver.  » source franceinfo »

Médecin, Pixabay – Unsplash

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *