LOADING

Type to search

Tags:

Antoine de Caunes au Grand Journal : une séance hot scandalise le CSA

3 années ago
Share

Antoine de Caunes au Grand Journal offrait une émission digne de ce nom en compagnie de José Garcia. Le spectacle hot en avril a scandalisé le CSA.

Antoine de Caunes au Grand Journal

[/media-credit] Antoine de Caunes au Grand Journal

Antoine de Caunes a vécu une grande histoire au Grand Journal puisqu’il enthousiasmait les dirigeants de Canal + et surtout les téléspectateurs lorsqu’il était dans cette émission en compagnie de José Garcia. Ainsi, lors de son arrivée sur la chaîne cryptée, ses fans pensaient découvrir un concept hors norme rythmé par les farces et les gags. Toutefois, la déception a été quelque peu au rendez-vous, car le format d’aujourd’hui n’était pas celui du passé.

Antoine de Caunes au Grand Journal au cœur d’une scène hot

Antoine de Caunes réalise tout de même de belles audiences et l’une d’entre elles a été très importante lorsqu’il a reçu José Garcia. Le plateau avait été totalement dévasté et les fans en redemandaient. En avril dernier, l’animateur avait été au cœur d’une séquence très hot qui avait une nouvelle fois été plébiscitée par les amateurs du Grand Journal. En effet, dans la vidéo il est possible de découvrir Antoine de Caunes assis et une strip-teaseuse n’hésite pas à lui mettre son postérieur au niveau de son nez tout en effectuant un twerk endiablé. Même si cette séance a été à la hauteur des espérances de certains téléspectateurs, elle n’a pas été au goût du CSA qui surveille scrupuleusement les programmes et leur contenu.

Une scène du Grand Journal indécente et nuisible pour les femmes

Le CSA scandalisé a rendu son verdict concernant le « numéro de déshabillage dans Le Grand Journal ». Le Conseil reproche à Canal + de ne pas avoir indiqué une signalétique pour cette scène qui devait se retrouver dans la catégorie 2 relative aux moins de 10 ans. En effet, le CSA estime que cette scène avec Antoine de Caunes est vulgaire et même indécente. Enfin, le Conseil souligne que cette séance de déshabillage « était susceptible de porter atteinte à l’image des femmes dans les médias ».

Le strip-tease qui scandalise le CSA

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *