Cannabis : Valérie Pécresse milite pour un dépistage effectué au lycée

Le cannabis semble être un véritable fléau à l’école et notamment au lycée. Valérie Pécresse voudrait qu’un dépistage soit rendu possible dans tous les établissements de Paris. Le plan semble plus facile à appliquer en théorie.

Depuis ces dernières années, la consommation de cannabis chez les jeunes est en augmentation selon diverses études. Des enquêtes ont montré que les problèmes de santé pouvaient être au rendez-vous, car une addiction est tout à fait possible. Pour tenter de mettre un terme à ce fléau, Valérie Pécresse qui a eu le privilège de s’offrir la tête de l’Ile-de-France aimerait qu’un dépistage soit effectué au lycée.

Dépister au lycée la consommation de cannabis, la volonté de Pécresse

Les écoles de Paris procéderaient ainsi à cette recherche de consommation dès la prochaine rentrée et l’objectif premier consisterait à lutter au maximum contre le cannabis. Valérie Pécresse s’est confiée sur plusieurs sujets au micro de France Info et elle a évoqué ce plan concernant le dépistage au lycéen. Selon elle, un état des lieux pourrait être fait avec un premier test. Cette intervention arrive quelques jours après les déclarations d’un pneumologue. Ce dernier estime qu’il vaudrait mieux fumer un joint avec uniquement que de l’herbe et faire l’impasse sur le tabac. Alors que le 20e congrès de pneumologie ouvrira ses portes prochainement, il a bien l’intention d’effectuer une déclaration dans ce sens.

Le test de dépistage du cannabis serait complexe à mettre en place

En ce qui concerne la volonté de Valérie Pécresse, le dépistage du cannabis serait obligatoire et cela ne devrait pas ravir les lycéens. La théorie serait donc attractive, mais la mise en pratique d’un tel concept serait beaucoup plus difficile. Au lycéen, de nombreux élèves sont encore des mineurs, il est donc primordial d’obtenir une autorisation parentale pour ces tests. De plus, les chefs d’établissement devront mettre en place ces dépistages. Ces derniers seraient par conséquent possibles, mais les contraintes seraient sans doute multiples.

Valérie Pécresse, Wikimédia – Jastrow

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Pesticides

Plus de 90% de la population est contaminé par les pesticides

De nombreuses polémiques voient le jour en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens et leurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *