Accueil / Politique / Homosexualité est une abomination : Christine Boutin condamnée pour des propos piochés dans la Bible

Homosexualité est une abomination : Christine Boutin condamnée pour des propos piochés dans la Bible

Christine Boutin ne souhaite pas en rester à ce stade après l’amende de 5000 euros. Elle avait estimé que l’homosexualité était une abomination, sur son compte Twitter, cette femme politique a souhaité insister sur le fait qu’elle faisait appel de cette décision.

C’est en réagissant à un article publié sur cette affaire que Christine Boutin a spécifié qu’elle faisait appel de la décision. Christine Boutin a écopé d’une amende de 5000 euros, car ses propos sur l’homosexualité n’ont pas fait l’unanimité. Il faut remonter au 2 avril 2014 pour constater que cette femme politique estime que l’homosexualité est une abomination. Rapidement, l’affaire avait fait grand bruit, ce qui n’avait laissé personne indifférent et notamment les associations de lutte contre les discriminations.

Condamnation de Christine Boutin devant le Tribunal correctionnel de Paris

Christine Boutin avait spécifié qu’elle regrettait d’avoir énoncé sa pensée de cette façon. Alors que l’affaire faisait un scandale, elle assurait qu’elle ne condamnait aucune personne homosexuelle selon le Parisien. Il est important de noter que cette femme politique est chrétienne et cette orientation sexuelle n’est pas admise dans cette religion. C’est d’ailleurs de cette manière qu’elle avait tenu à justifier l’utilisation de ces mots. L’association Mousse a partagé un communiqué dans lequel il est écrit que le Tribunal correctionnel de Paris a estimé que Christine Boutin devait être condamnée pour incitation à la haine.

Les propos de Christine Boutin se trouvaient dans la Bible

Par conséquent, la justice a décidé d’une amende de 5000 euros à laquelle il faudra ajouter 2000 euros dans le cadre des dommages et intérêts pour Mousse et 2000 euros pour le Refuge. Cette femme politique avait tenté de se justifier en brandissant l’argument pioché dans la Bible, mais les juges parisiens n’ont pas souhaité le retenir. Il spécifiait : « tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination ». La justice a décidé de caractériser ces propos d’homophobes.

Christine Boutin, Wikimédia – stanjourdan

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !