Accueil / Politique / Dette française : le seuil des 2 billions d’€ dépassé

Dette française : le seuil des 2 billions d’€ dépassé

La dette française vient de franchir un seuil historique de 2 billions d’euros à savoir 2000 milliards d’euros. Cette augmentation est problématique.

Dette française
Dette française

La dette française n’est pas prête de diminuer si toutefois le gouvernement n’arrive pas à mettre en place une réelle croissance. Les dernières statistiques sont donc impressionnantes puisque ce seuil ramené à chaque habitant équivaut à 30 000 euros par personne. Aujourd’hui, la dette publique est de 2 023 milliards d’euros et elle s’élève ainsi à 95.1 % du PIB. D’autres chiffres ont été partagés et ils ne sont pas très rassurants puisque la dette augmente de 1500 euros toutes les secondes, ce qui revient à 45 milliards d’euros par an. En parallèle, le gouvernement de François Hollande tente de faire des économies, mais l’insuffisance de la croissance favorise l’augmentation de la dette française. Pour 2015, l’État prévoit des économies de 700 millions d’euros pour la branche de la famille. La prime à la naissance sera divisée par 3 à partir du second enfant (308 euros).

La dette française dépasse le seuil historique de 2 billions d’euros

Cela permettra d’économiser 250 millions d’euros dès l’année prochaine. Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales a anticipé les critiques en précisant que le gouvernement « aime les familles, il les soutient, les accompagne ». En parallèle, le congé parental qui vient juste d’être réformé en le mettant à égalité avec les hommes sera une nouvelle fois sur la sellette (18 mois). Le gouvernement de François Hollande qui a sans doute des difficultés à inverser la courbe de la dette française estime que la division par deux du congé parental permettra un meilleur partage entre père et mère tout en évitant un trop grand éloignement pour les femmes avec le marché du travail. Le gouvernement envisage la mesure de « l’aide à la garde d’enfants » et les familles les plus aisées seront visées par la réduction du « complément de libre choix du mode de garde ». La somme de 65 euros versée lorsque l’enfant à 14 ans sera désormais allouée à 16 ans.

Économiser pour stopper la dette française

Les associations familiales sont donc très en colère par ces mesures qui visent d’une façon brutale le budget des familles. Le président de l’UNAF estime qu’il « s’agit d’une remise en cause brutale de la politique familiale ». En ce qui concerne la dette française qui n’est pas prête de s’améliorer, François Hollande a précisé qu’il avait hérité de cet endettement croissant. Bercy assure toutefois que la politique mise en place par l’État qui repose sur « un assainissement des finances publiques avec un programme d’économies et sur une stratégie de croissance avec le CICE et le Pacte de responsabilité doit permettre de stopper la croissance de la dette ».

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Pesticides

Plus de 90% de la population est contaminé par les pesticides

De nombreuses polémiques voient le jour en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens et leurs …

Réagissez !