Accueil / Politique / François Hollande reçoit du soutien international pour la lutte contre Daesh

François Hollande reçoit du soutien international pour la lutte contre Daesh

François Hollande en quête d’une grande et solide coalition contre Daesh. Depuis les évènements qui ont frappé la capitale le 13 novembre dernier, le chef de l’état cherche une mobilisation internationale, il est sur tous les fronts et donne de sa personne, car la menace qui plane sur le monde est bien réelle. François Hollande voudrait une riposte avant qu’il ne soit trop tard, son agenda est bien rempli, toute la semaine, il rencontre différents chefs d’État. Les attaques terroristes ont forcé la France à répondre massivement contre les barbares afin que cela ne se reproduise plus.

Le président de la République a rencontré hier le premier ministre anglais David Cameron, aujourd’hui il se trouve à Washington pour discuter avec Barack Obama, demain mercredi il se rend à Berlin pour mobiliser davantage Angela Merkel et enfin jeudi il se dirigera vers Moscou pour une entrevue avec Poutine. Tous ces rendez-vous diplomatiques sont une quête tout azimut pour mettre fin à Daesh. L’urgence est là, les attaques terroristes dépassent les frontières de l’hexagone et depuis le début de l’année l’état islamique a frappé trois continents. Le conseil de l’ONU qui a adopté vendredi la résolution 2249, qui est à consulter sur « Ouest-France » parle d’une « menace mondiale sans précédent ».

Le président de France tente de rassembler la communauté internationale

François Hollande doit convaincre pour chercher une coalition, il doit se montrer en chef de guerre, mais également en grand diplomate, il doit se faire entendre des États-Unis, de la Russie et de l’Angleterre afin de leur démontrer que la France est prête pour un assaut collectif et il doit convaincre ces interlocuteurs que ce n’est pas seulement à cause des attentats de Paris. Il faut que les différents états comprennent qu’il faut agir maintenant avant que d’autres attentats se produisent et avant que la Libye s’effondre définitivement.

François Hollande va tenter de convaincre les Etats-Unis

Dix jours après les attaques terroristes de la capitale, le président de la République se lance pour tenter de renforcer la riposte contre l’état islamique. Le porte-avion « Charles-De-Gaulle » et 26 avions sont arrivés au large de la Syrie. La coalition risque d’être plus compliquée avec les États-Unis, car le président Obama n’est pas prêt à toutes les concessions.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !