Accueil / Politique / Légumiers de Morlaix : destructions massives pour protester

Légumiers de Morlaix : destructions massives pour protester

Les légumiers de Morlaix ont protesté contre le gouvernement et les destructions ont été massives. Les tracteurs ont déversé de nombreux artichauts.

Légumiers à Morlaix
Légumiers à Morlaix

Hier, on a pu assister à des saccages et des destructions massives réalisées par les légumiers. Dans la ville de Morlaix, les producteurs de légumes ont vivement montré leurs désaccords contre le gouvernement en place. Ils contestent les contraintes fiscales et administratives et ils ont brûlé le centre des impôts et la MSA (Mutualité Sociale et  Agricole). Selon un habitant de Morlaix, les agriculteurs en colère ont empêché l’arrivée des sapeurs-pompiers avec leurs tracteurs et ils ont déversé des tonnes d’artichauts.

Les actions des légumiers de Morlaix seront sanctionnées

Manuel Valls a vivement condamné les actes des légumiers de Morlaix en précisant qu’il y aurait des sanctions. « Il est particulièrement choquant que les sapeurs-pompiers aient été empêchés d’accomplir leur mission » a souligné le Premier ministre. Celui de l’Agriculture, Stéphane Le Foll et le président de la SICA (premier groupement français de légumes) se rencontreront mercredi pour essayer de dénouer cette violence et d’y apporter des solutions. Il faut souligner que le centre des finances est complètement détruit et la Maire de Morlaix, Agnès le Brun a élargi le périmètre de sécurité craignant des effondrements possibles.

La colère des légumiers de Morlaix augmente

Le parquet de Brest a ouvert une enquête pour « dégradations de biens d’utilité publique ». Aucune interpellation des légumiers de Morlaix n’a été effectuée, mais le dossier ne reste pas clos. Les destructions massives auront donc des conséquences, car selon le maire PS de Saint Martin des Champs, ils ont « tout saccagé à l’intérieur » de la MSA. Il est toutefois conscient qu’il s’agit d’une grande détresse et cela selon lui « ça fait peur ». Ce coup de colère à Morlaix n’était toutefois pas soudain, car l’agacement des légumiers ne fait que croître depuis des mois.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !