Accueil / Politique / Morelle : François Hollande dans la tourmente avec « cette arnaque »

Morelle : François Hollande dans la tourmente avec « cette arnaque »

L’affaire Morelle fait couler beaucoup d’encre, ce qui n’arrange pas François Hollande. « Cette arnaque socialiste » prend de l’ampleur.

Aquilino MorelleFrance Inter

La cote de popularité de François Hollande est au plus bas et l’affaire d’Aquilino Morelle ne devrait pas arranger la situation. Mediapart révèle que le conseiller de l’actuel Président de la République a « travaillé en cachette pour des laboratoires pharmaceutiques ». Ce conflit d’intérêts fait donc couler beaucoup d’encre, malgré les démentis du principal intéressé. Cette nouvelle affaire tombe mal et elle s’accompagne de quelques détails qui ont favorisé la polémique. Ainsi, en 2007, le conseiller aurait touché 12 500 euros de la part de Lundbeck, un laboratoire danois. Pour l’instant, François Hollande ne souhaite pas répondre aux diverses questions, il préfère mettre l’accent sur la volonté de Manuel Valls.

Cahuzac vs Morelle

Toutefois, l’affaire Morelle a été commentée par d’autres acteurs en politique. La secrétaire nationale d’Europe Écologie Les Verts, Emmanuelle Cosse s’interroge sur France Info « Vous ne pouvez pas contrôler les affaires sociales, avoir des missions de contrôle au nom de l’État et en même temps aller travailler dans le secteur privé et en particulier dans l’industrie pharmaceutique ». Elle estime également qu’il n’y a eu aucun apprentissage depuis l’affaire Cahuzac. Ce dernier avait également « été conseiller de l’industrie pharmaceutique dans les années 1990 ».

« La profonde arnaque socialiste »

Marine Le Pen du Front National a également commenté cette nouvelle affaire et elle dénonce « la profonde arnaque socialiste sur la République exemplaire ». La présidente du FN estime que « rien n’a changé […] L’Etat et les charges publiques continuent d’être utilisés par le pouvoir comme un moyen de promotion personnel, d’entretien et de recyclage des amis ». Selon elle, François Hollande doit se séparer de son conseiller. Du côté du PS, l’agacement est au plus haut point et il était déjà élevé après les déclarations de Manuel Valls. Le parti socialiste semble donc se fissurer et François Hollande doit réagir au plus vite.

Selon les dernières informations, Aquilino Morelle a donné sa démission.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !