Mortalité routière 2014 : Cazeneuve lève le voile sur les mesures

Pour 2014, la mortalité routière a augmenté. Bernard Cazeneuve a réagi en levant le voile sur une série de mesures visant à réduire le taux.

Bernard Cazeneuve
Bernard Cazeneuve

En 2014, une hausse importante des morts sur les routes a été observée. Depuis 12 ans, c’est la première fois que l’on assiste à de tels chiffres, 3388 personnes sont décédées, ce qui représente 3,7 % de plus qu’en 2013. Le gouvernement a déploré ce résultat en précisant qu’il n’était « pas à la hauteur [des] objectifs que nous nous étions fixés ». Ceux qui sont touchés le plus par les accidents de la route sont les cyclistes et les piétons, ils ne respectent pas toujours le Code de la route, ce qui est aussi le cas pour les automobilistes.

Des mesures pour réduire la mortalité routière

Ces mauvais chiffres ont fait réagir le gouvernement et en particulier Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur. Il a annoncé des mesures qui ne seront peut-être pas les bienvenues, 24 dispositions ont été détaillées, le ministre a insisté sur le taux d’alcoolémie pour les novices à 0,2 g. Il était auparavant à 0,5 g par litre de sang, le kit mains libres ainsi que les casques, les oreillettes et les écouteurs seront désormais interdits. Le gouvernement maintient son objectif qu’il s’était fixé l’an dernier : baisser le taux de mortalité à 2000 sur les routes jusqu’en 2020. L’alcool est une cause réelle dans 26 % des accidents de la route, chez les jeunes, les boissons alcoolisées tuent 200 personnes.

Renforcer la surveillance pour réduire la mortalité routière

Les bars, les discothèques et les restaurants qui vendent de l’alcool et qui ferment tard dans la nuit ont l’obligation de donner des éthylotests à leurs clients, mais le feront-ils toujours ? Des contrôles de plus en plus sévères seront effectués. Le ministre a annoncé en parallèle que des radars « double-face » (arrière et avant du véhicule) seraient déployés davantage en 2015. Des radars feux rouges seront en augmentation et des versions embarquées dans des voitures banalisées vont être mises en place avec plus de vigueur. Les piétons pourront traverser plus sereinement, car le stationnement devra se faire à au moins 5 m avant les passages cloutés, les réfractaires seront verbalisés plus sévèrement. Les vitres sur-teintées seront interdites et Bernard Cazeneuve est décidé à réduire le nombre de morts sur les routes.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !