Marine Le Pen pour 2022

Présidentielles 2022 : Marine Le Pen a dit oui après une grande réflexion

Vous pensez seulement aux candidatures pour les municipales puisque les maires pourront savoir dans quelques semaines s’ils peuvent ou non compter sur le soutien des habitants. Toutefois, Marine Le Pen a déjà l’esprit en 2021 puisqu’elle souhaite se présenter aux présidentielles de 2022. Macron est fortement malmené, alors sera-t-il élu ? 

Jamais deux sans trois pour Marine Le Pen 

La présidente du Rassemblement national a fait part de son envie de se présenter. Elle a fait l’objet d’un rendez-vous presse notamment pour officialiser sa présentation. Certes, nous avons encore deux années pour réfléchir à un remplacement pour Macron, mais les candidats doivent forcément se préparer.

  • Selon elle, Emmanuel Macron a lancé sa campagne, elle ne veut donc pas qu’il soit seul dans cette course.
  • Elle a pris une décision après une réflexion assez intense, car elle ne se présentera sans doute pas une quatrième fois. 
  • C’est donc la dernière chance pour Marine Le Pen qui réussira peut-être où son père a échoué à maintes reprises. 

Toutefois, Marine Le Pen a toutefois donné quelques indices pour une éventuelle quatrième fois, elle aurait lieu uniquement si elle pouvait être élue en 2022. 

Avant les présidentielles, les municipales

Bien sûr, dans le monde politique, il y a des échelons à gravir et il faut être vigilant, car en brûlant les étapes, il y a de grandes chances de se brûler les ailes. Par conséquent, Marine Le Pen a dit oui pour les présidentielles de 2022, mais elle souhaite aussi se concentrer sur les municipales. Avec les communes, elle pourrait alors gagner le coeur des Français malmenés par les gilets jaunes et les grèves à répétition. La course est donc lancée, mais reste à savoir si Macron a une chance de remporter la bataille. Depuis quelques années, le mouvement politique a été chamboulé dans tous les sens du terme, tout est donc possible pour 2022. 

One Reply to “Présidentielles 2022 : Marine Le Pen a dit oui après une grande réflexion”

  1. Abandon de Griveaux : Marine Le Pen le juge « irresponsable » et dénonce un « coup monté »
    La présidente du Rassemblement national s’est exprimée au sujet des vidéos intimes mettant en cause Benjamin Griveaux, le jugeant « irresponsable ». Marine Le Pen s’est également interrogée sur un potentiel « coup monté ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *