LOADING

Type to search

Royan : le maire Didier Quentin sanctionné pour prise illégale d’intérêts

2 années ago
Share

A Royan, le député-maire, Didier Quentin doit s’expliquer devant la justice. Ce membre des Républicains a écopé d’une sanction à savoir une condamnation pour prise illégale d’intérêts.

Le député-maire Didier Quentin

Le député-maire Didier Quentin / Crédit Photo : Capture YouTube Chaîne UMP

Dans le monde politique, les sanctions devant les tribunaux s’enchaînent pour le plus grand malheur des Français qui regardent ce spectacle avec une touche d’amertume. Cette fois, cette Didier Quentin, le député-maire de Royan qui se retrouve souvent à l’Assemblée Nationale qui a été condamné par la justice dans le cadre d’une affaire datant de six ans. A la fin juin, dans le Var, c’était Josette Pons qui était épinglée à cause des déclarations de patrimoine qui ne semblaient pas conformes à la réalité. Cette membre des Républicains aurait oublié de mentionner un bien immobilier pour un montant très élevé.

Didier Quentin, le député-maire de Royan sanctionné par une amende

Dans ce dossier qui concerne Didier Quentin, le conflit s’articule autour des terrains de Belmont dont sa famille avait obtenu 4 parcelles. Ces dernières avaient bénéficié d’un classement en zone 1AU. Pourtant, le SCOT qui est le schéma de cohérence territoriale, il est mentionné que les lieux ne peuvent pas être considérés comme une zone constructible, car les parcelles sont classées en zone boisée. De ce fait, le PLU ne serait pas conforme et c’est pour cette raison que le député-maire de Royan a écopé d’une condamnation de 7500 euros pour prise illégale d’intérêts selon une exclusivité de Sud-Ouest.

Didier Quentin a obtenu la casquette de député en 2002 et les habitants lui ont à nouveau accordé leur confiance en 2007 et en 2012 pour la circonscription de la Charente-Maritime. Pendant ces différents mandats, il a eu l’occasion de devenir le maire de Royan puisqu’il a été élu à deux reprises à savoir en 2008 et en 2014. Sur Twitter, l’annonce de cette condamnation n’a pas été au goût de nombreux électeurs.

Le PLU de Royan doit être modifié en conséquence

Désormais, le PLU de Royan étant faussé par cette mention doit être au plus vite remis en conformité avec le SCOT. Le quotidien précise que Didier Quentin n’a pas très bien accueilli l’affaire alors que la partie qui avait porté plainte est contente de la condamnation.  Il y a désormais un conflit entre deux hommes, le député-maire de cette ville ainsi que Alain Larrain qui est l’ancien directeur général des services. Ils se rejettent la faute l’un sur l’autre.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *