Simonne Mathieu à Roland Garros

Court Simonne Mathieu à Roland Garros, un hommage particulier

Simonne Mathieu est le nouveau nom choisi par les organisateurs pour baptiser le tout nouveau court de la porte d’Auteuil de Roland Garros. Il va remplacer le court numéro un comme troisième court principal pour les internationaux de tennis en France. Simonne Mathieu (1908, 1980) n’est pas aussi connue que d’autres gloires du tennis. Pourtant elle possédait l’un des plus grands palmarès en France en grand chelem.

Simonne Mathieu était engagée dans la résistance

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Simonne Mathieu est au sommet de sa gloire. Elle décide néanmoins de s’engager dans la résistance pour défendre son pays. Après l’armistice de 1940, elle rejoint le général de Gaulle à Londres. Elle a alors en charge la mission de constituer un corps de volontaires françaises au sein duquel elle commande les premières femmes à servir sur le statut militaire dans l’armée. À la libération, elle défilera aux côtés du général avec le grade de capitaine.

En piste lundi, Stanislas Wawrinka a d’éclaté que ce court Simonne Mathieu serait sans aucun doute son préféré désormais. Alizée Cornet malgré sa défaite au premier tour a également annoncé que ce court serait son chouchou à Roland Garros. La lauréate du tournoi de 2016 Garbine Muguruza a eu l’honneur d’ouvrir l’histoire de ce court. L’Espagnole était sous le charme et même si le court Philippe Chatrier reste son petit coup de coeur, pour elle le Simonne Mathieu « c’est comme un jardin cosy ». Le public a lui aussi succombé au charme de ce nouveau court somptueux.

25 millions d’euros pour ce court à Roland Garros

Le court Simonne Mathieu a remporté un vif succès auprès des joueurs, des visiteurs, des médias. Avec ce nouveau court, la fédération de tennis cherche à moderniser le tournoi par le biais de ces gros travaux de rénovation. Tous les médias sont unanimes pour dire que ce court reste une petite merveille de plus de 5000 places. En termes de capacité, il est troisième. Il est construit au milieu des serres. Roland Garros est en train de changer. À partir de l’année prochaine, le court central Philippe Chatrier sera équipé d’un toit rétractable.

Les joueurs pourront taper la balle même en cas de mauvais temps, plus d’interruptions aléatoires. Dès la fin du tournoi le 9 juin prochain, les travaux reprendront. Avec plus de treize titres en grand chelem, dont dix, remportés à Roland Garros entre 1933 et 1939, Simonne Mathieu reste la plus titrée de tous les temps. La coupe décernée aux lauréates de l’épreuve de double dames à Roland Garros porte aujourd’hui son nom. Ce nouveau court portera-t-il chance aux Français ? Souhaitons-le vivement, car depuis Yannick Noah en 1983, personne n’a remporté la coupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *