LOADING

Type to search

Sexualité au top : quels sont les aliments à éviter car nuisibles à la libido ?

3 mois ago
Share

Vous ne le saviez peut-être pas, mais si vous avez l’intention de faire l’amour, certains aliments sont à proscrire. Les raisons sont variées mais l’impact négatif sur vos performances sexuelles est bel et bien réel. L’alimentation est donc un facteur décisif en ce qui concerne vos ébats amoureux. Voici une liste noire connue.

Un soda

Un petit déjeuner assorti de café avec modération

Les hommes qui boivent entre 85 et 170 mg de caféine par jour, soit environ 2 à 3 tasses, verraient leur risque de panne sexuelle réduire comme peau de chagrin. Le remède que constituerait la caféine, ne fonctionnerait plus au delà de 6 tasses par jour, donc messieurs n’en abusez pas pour résorber la dysfonction érectile. Le second aliment, star du petit déjeuner, dont il faut se méfier, le plus possible, est le traditionnel bol de céréales qui nuit avec gravité sur une libido, aussi bien celle étant masculine que celle étant féminine. Lisez attentivement les ingrédients à en frémir.

Les boissons surtout si elles se révèlent alcoolisées

Boire est indispensable de façon régulière mais avec parcimonie. Sinon, des effets négatifs sur la libido des deux sexes en pâtit Il est conseiller de boire 1,5 litre d’eau par jour. Mais que dire, en ce qui concerne les fêtards, de l’alcool ? L’alcool qui a un rôle de dépresseur est dangereux en fonction de la fréquence des prises et de leur quantité surtout si elles sont rapprochées. Bonjour aux troubles de l’érection et ralentissement des faculté altérées pour assurer au lit. Idéalement, buvez du vin rouge (deux verres maximum par jour est la dose recommandée), n’étant pas à bannir.

Le sucre est essentiellement présent dans les sodas

Le sucre est partout. Nous pensons surtout en premier à tous les sodas dévastateurs avec des taux en sucre (explicitement lisibles sur les emballages) astronomiques. De même, cachée surtout au sein de la nourriture des plats préparées, la surabondance de ce poison qu’est le sucre souvent augmente, significativement, le niveau d’insuline, ce qui peut favoriser la prise de gras, la perte de muscles et réduire la testostérone. Une étude a prouvé que cet ennemi public qu’est le glucose réduit significativement la quantité de testostérone libre et totale. Le sucre est à surveiller.

Les édulcorants artificiels sont porteurs de défauts

Les édulcorants, également appelés sucres de substitution ou faux-sucres, sont des additifs alimentaires au goût sucré. Ils se révèlent de plus en plus utilisés dans les produits alimentaires pour remplacer le saccharose car ils délivrent beaucoup moins de calories que le sucre. Nous pensons d’abord à l’aspartame. Ironie du sort, ils ont leurs effets secondaires indésirables : il convient de savoir que l’aspartame serait peut-être la cause redoutée de troubles comportementaux et neurologiques : des maux de tête et des crises d’épilepsie méritent d’être notés.

Un soda, Pixabay – Hans

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *